Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

[Trypocopris sp.] Toujours en couleur

Vous avez trouvé un coléoptère dont vous ne connaissez pas le nom ? Vous avez fait une observation intéressante ?

Animateur : Lysbeth d'Alys

Avatar du membre
Prinobius
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 2 juillet 2008, 12:45
Localisation : Suisse, Genève

[Trypocopris sp.] Toujours en couleur

Message par Prinobius »

Voilà la bête en question :

Image
Prinobius : Suisse : Zermatt : 3920 : 11/08/1998
Altitude : 1984 m - Taille : 14.5mm
Réf. : 150800

Je l'ai dans un premier temps déterminé comme étant un T. pyrenaeus, sternites avec une zone lisse et sans poils et profémurs avec un tubercule au milieu du bord inféroantérieur, mais en comparant l'édéage avec mes autres pyrenaeus je suis un peu perplexe.
Voilà ce que ça donne en image : en haut, l'édéage de la bête en question ; en bas, l'édéage de T. pyrenaeus "classique"

Image
Prinobius : Suisse : Zermatt : 3920 : 11/08/1998
Altitude : 1984 m - Taille : 14.5mm
Réf. : 150806
@+ Philippe

Balises :
Kÿmox Visu
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 4 décembre 2007, 23:27
Localisation : Wattrelos NORD

Toujours en couleur

Message par Kÿmox Visu »

faudrait comparer avec l'édéage d"un vernalis...

j'ai un pote qui en a fait un comme ça au Mont Canigou !
Avatar du membre
Prinobius
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 2 juillet 2008, 12:45
Localisation : Suisse, Genève

Toujours en couleur

Message par Prinobius »

Je vais comparer ça mais je doute que ça corresponde et les critères morphologiques m'oriente plus vers pyrenaeus que vernalis ou alpinus.
L'édéage me fait plus penser à un alpinus, que je n'ai pas dans ma collection pour comparer, il me faudrait une vue ventrale pour ceux qui l'on, je vais refaire une série de clichés.
@+ Philippe
Kÿmox Visu
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 4 décembre 2007, 23:27
Localisation : Wattrelos NORD

Toujours en couleur

Message par Kÿmox Visu »

alpinus, je peux t'en envoyer un couple, donne moi ton adresse en MP :wink:
c'est une excellente piste en effet !!! le clypeus est-il en demie lune ?
Avatar du membre
Phyllobius
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 7 janvier 2014, 12:42
Localisation : 59

Toujours en couleur

Message par Phyllobius »

Remarquable spécimen pour la Suisse, brillant comme un pyrenaeus qui paraît la meilleure solution a priori.

Pourtant, en regardant les dessins d'édeages de Trypocopris sur le Baraud 1992, je vois plus de ressemblances avec vernalis...

Il faudrait voir les sternites abdominaux.
Avatar du membre
Prinobius
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 2 juillet 2008, 12:45
Localisation : Suisse, Genève

Toujours en couleur

Message par Prinobius »

Un élément de réponse ?

Après un nouvel examen voilà ce que j'apporte de nouveau :
La longueur est donnée tête comprise, sans la tête j'arrive à 12.5mm. On est dans les grands alpinus ou petits pyrenaeus / vernalis

Le profémurs ne possède pas (comme je le croyais) de tubercule au milieu du bord inféroantérieur, il était sale et gras. = exit pyrenaeus

Le clypeus n'est pas vraiment en demis cercle, quoique ? :

Image
Prinobius : Suisse : Zermatt : 3920 : 11/08/1998
Altitude : 1984 m - Taille : 14.5mm
Réf. : 150829

Une vue des sternites :

Image
Prinobius : Suisse : Zermatt : 3920 : 11/08/1998
Altitude : 1984 m - Taille : 14.5mm
Réf. : 150831

On pourra supprimer la photo n°150806 et la remplacer par la suivante où on voit les trois espèces françaises de Trypocopris.
D'après les dessins (où il manque une vue ventrale) on arrive tout de même à faire la différence entre ces trois espèces.

Image
Prinobius : Suisse : Zermatt : 3920 : 11/08/1998
Altitude : 1984 m - Taille : 2/3mm
Réf. : 150834

Ce qui est écrit dans le Baraud 1992 :

a) alpinus alpinus (Sturm R Hagenbach)
Long. 10-12 mm. Dessus noir, bien luisant, avec un net reflet vert-bronze.
Ponctuation du pronotum dense, nettement double. Elytres avec des stries
de points fins, les interstries avec de nombreuses petites rides transversales.
La forme persplendens Balthasar est difficilement séparable; elle concerne
des individus possédant un reflet coloré intense.

Et dans le Baraud 1982 :

Face sternale de l'abdomen à ponctuation plus éparse au milieu que sur
les côtés, mais toujours bien distincte.
Caractères sexuels de T. vernalis (L) ; chez le mâle, l'épine fémorale présentée par pyrenaeus fait défaut.

Donc au vu de tout ce qui précède, je pense qu'il s'agit ici de Trypocopris alpinus alpinus (Sturm R Hagenbach) var persplendens Balthasar, 1928
@+ Philippe
Avatar du membre
Phyllobius
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 7 janvier 2014, 12:42
Localisation : 59

Toujours en couleur

Message par Phyllobius »

J'ai du mal à te suivre car le clypeus est clairement en forme d'ogive ce qui élimine alpinus (clypeus en demi-cercle)

Voir par exemple quelques photos ici pour comparer: Lien brisé

D'après Baraud, les sternites abdominaux sont non ponctués et glabres au milieu chez pyrenaeus alors qu'ils sont uniformément ponctués et pileux chez vernalis (et aussi chez alpinus)

Sur ta photo, je vois au milieu des sternites (sauf le dernier) une absence de pilosité et une très faible ponctuation.

Tout ça tend plutôt vers pyrenaeus, non :?:

Pas facile ta bestiole (mais très jolie) :lol: !
Avatar du membre
Prinobius
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 2 juillet 2008, 12:45
Localisation : Suisse, Genève

Toujours en couleur

Message par Prinobius »

Phyllobius a écrit :J'ai du mal à te suivre car le clypeus est clairement en forme d'ogive ce qui élimine alpinus (clypeus en demi-cercle)

Voir par exemple quelques photos ici pour comparer: Lien brisé

D'après Baraud, les sternites abdominaux sont non ponctués et glabres au milieu chez pyrenaeus alors qu'ils sont uniformément ponctués et pileux chez vernalis (et aussi chez alpinus)

Sur ta photo, je vois au milieu des sternites (sauf le dernier) une absence de pilosité et une très faible ponctuation.

Tout ça tend plutôt vers pyrenaeus, non :?:

Pas facile ta bestiole (mais très jolie) :lol: !
On ne doit pas avoir les mêmes Baraud :mrgreen:
La définition la plus complète se trouve dans celui de 1982 Paulian & Baraud (extrait que je mentionne plus haut, concernant les sternites et pro-fémurs)
J'ai aussi mis un extrait du Baraud de 1992 concernant la coloration de la bête.

Donc certe, le clypeus n'est pas en arc de cercle, mais les pro-fémurs n'ont pas de tubercules, les sternites ont une ponctuation présente et plus éparse au centre et l'édéage est bien différent des deux autres espèces que je possède avec lesquelles je fais la comparaison.
Je trouve en plus qu'il correspond bien avec le dessin qu'on trouve dans le Baraud.

Éliminer une espèce sur le seul caractère de la forme du clypeus reviendrait à éliminer pyrenaeus pour les pro-fémurs et vernalis pour les sternites; retour à la case départ ou nouvelle espèce ?

Si qu'un pouvait faire les clichés de l'édéage d'un alpinus "bien typé" qu'il ne se gène pas, si non je le ferai quand je l'aurai.

A noter pour finir, qu'il est écrit dans le Paulian & Baraud de 1982 :
"En réalité, les alpinus de France diffèrent de la forme typique des Alpes
centrales par le corps mat, et non luisant, et par la forme généralement un peu
plus ramassée. Certains exemplaires ont pourtant un aspect demi-luisant, en
particulier à L'Authion. La forme Française correspond à la ssp. epistomalis Muls.
d'après le type identique à opacus Mariani.
L'édéage d'alpinus diffère de celui de vernalis par le plus faible développement
du lobe apical sternal."
@+ Philippe
Avatar du membre
Prinobius
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 2 juillet 2008, 12:45
Localisation : Suisse, Genève

Toujours en couleur

Message par Prinobius »

Je reviens avec ma bête atypique.
J'ai été regarder dans la collection du MHNG(Muséum d'Histoires Naturelles de Genève).

-Aucun T. vernalis ne présente même de loin une coloration de ce genre. La forme de l'édéage étant également bien différente, j'arrête là la comparaison avec cette espèce.

-J'ai comparé les édéages des Trypocopris avec celui que je vous présente. = Identique aux T. alpinus.

Je me suis en suite intéressé aux caractères morphologiques et c'est là que je suis un peu perplexe :

-La coloration est la même que certain T. pyrenaeus var. coruscans, que l'on trouve au Nord du Portugal et Nord-Ouest de l'Espagne.
Un seul individu de la ssp. T. p. splendens, que l'on trouve dans les Alpes centrales, présentait une coloration similaire quoiqu'un peu plus sombre.
Concernant T. alpinus : "La forme persplendens Balthasar est difficilement séparable; elle concerne des individus possédant un reflet coloré intense." Baraud 1992
Le MHNG n'ayant pas de T. alpinus persplendens, je ne peux le comparer avec le mien. = T. pyrenaeus

-Le clypéus est clairement parabolique = T. pyrenaeus.

-Concernant T. alpinus : "Face sternale de l'abdomen à ponctuation plus éparse au milieu que sur les côtés, mais toujours bien distincte." Baraud 1982
Les sternites, des T. alpinus de la collection du MHNG, sont tous bien ponctués et certains même bien pileux.
Je referais si besoin des clichés montrant ce caractère. = T. alpinus

-T. pyrenaeus possède sur la carène antérieure de la face ventrale des fémurs antérieurs une forte épine dressée.
Le mien n'en a pas, tout comme elle est absente chez T. alpinus. = T. alpinus

-Les fémurs postérieurs sont crénelés sur leur marge postérieure. Chose que j'ai vérifiée, dans la collection du MHNG, surtout sur les petits individus des deux espèces, caractère stable même sur les individus "minors".
Ce n'est pas le cas sur le mien. = ?

-Derniers caractères observés : les épines de la carène antérieure des protibias.
T. alpinus : deux épines dressées au niveau des interdents 1/2 et 2/3 dont les pointes tendent à se rejoindre et 3 à 5 plus petites pointes vers le début du tibia.
T. pyrenaeus : 4 à 5 épines dressées à intervalles plus ou moins réguliers, la plus proéminente au niveau de la seconde dent.
Le mien : trois épines espacées, la plus proéminente au niveau de l'interdent 2/3.

T. alpinus 3 ; T. pyrenaeus 2 ; autre 2

En conclusion :
A quoi faut-il se fier ?
Comment le nommer ?
Un hybride naturel ?
Une chose est sûre : l'été prochain j'y retourne pour avoir plus de matériel de comparaison.

J'attends vos avis et remarques, si quelqu'un sait où se trouve la collection de Balthasar et pouvait voir le type du T. a. persplendens et me faire un retour je lui serais bien reconnaissant.
@+ Philippe
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Toujours en couleur

Message par lauzette »

:up:
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa

Retourner vers « Coléoptères »