Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

[Curtimorda maculosa] Mordelle maculée (Corrèze)

Vous avez trouvé un coléoptère dont vous ne connaissez pas le nom ? Vous avez fait une observation intéressante ?

Animateur : Lysbeth d'Alys

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

[Curtimorda maculosa] Mordelle maculée (Corrèze)

Message par lauzette »

Vieux bois pourri ?
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa

Balises :
Avatar du membre
Goglops74
Membre
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016, 17:57
Localisation : La Rivière Enverse 74440

[Curtimorda maculosa] Mordelle maculée (Corrèze)

Message par Goglops74 »

Trouvée en haute-savoie à 1600 m sous une branche pourrie (epicea ?) partiellement enterrée.
Avatar du membre
Bébert
Animateur
Enregistré le : mercredi 3 février 2010, 12:14
Localisation : Liesle (25)
Contact :

[Curtimorda maculosa] Mordelle maculée (Corrèze)

Message par Bébert »

entomofou a écrit : dimanche 26 juillet 2020, 22:49 Il me semble que les larves de mordelles se développent dans le bois ?
La plupart sont saproxyliques, mais pas toutes, certaines Mordellistena et Mordellistenula se développent dans les tiges de plantes herbacées

Curtimorda maculosa est saproxylique, elle semble se développer dans des champignons lignicoles du genre Gloeophyllum, des polypores qui poussent sur bois de résineux (épicéa et sapin surtout).
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

[Curtimorda maculosa] Mordelle maculée (Corrèze)

Message par lauzette »

Il y a plein d’épicéas dans ce parc et sur le Plateau en général.
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa
Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Coléoptères »