Les nouvelles inscriptions qui ne suivent pas ces recommandations sont systématiquement refusées.
Cette note s'adresse aussi aux membres déjà inscrits, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Anonconotus occidentalis] Analote au Viso

Criquets, grillons, sauterelles...

Animateur : Vinz

louis_ton
Nouveau Membre
Enregistré le : mercredi 25 septembre 2019, 7:01
Localisation : Corrèze

[Anonconotus occidentalis] Analote au Viso

Message par louis_ton » vendredi 27 septembre 2019, 8:26

Bonjour à tous,

Pour cette Anonconotus, au vu des élytres très courtes, je me dirigerais vers Anonconotus occidentalis ou Anonconotus baracunensis. J'ai donc une question : est-ce que Anonconotus occidentalis est présent dans ce secteur àl'Ouest du Viso ? De même pour Anonconotus occidentalis ?
Le critère de la forme de la plaque sous-génitale peut-il vraiment être utilisable chez les femelles ?

Femelle (2 photos) :
Image
Louis Ton : France : Molines en Queyras : 05350 : 05/09/2019
Altitude : 2600 m - Taille : non mesurée
Réf. : 240850

Image
Louis Ton : France : Molines en Queyras : 05350 : 05/09/2019
Altitude : 2600 m - Taille : non mesurée
Réf. : 240851

Mâle :
Image
Louis Ton : France : Molines en Queyras : 05350 : 05/09/2019
Altitude : 2600 m - Taille : non mesurée
Réf. : 240852

Merci d'avances pour vos éclairages !

Balises :

Avatar du membre
Vinz
Animateur
Enregistré le : jeudi 10 mai 2007, 18:56
Localisation : Vaucluse (84)
Contact :

Analote au Viso

Message par Vinz » lundi 30 septembre 2019, 7:39

Pas facile l'étude des plaques sous-génitales des Anonconotus. Il y a beaucoup de variations.

Je ne crois pas qu'A. baracunensis soit connue du secteur du Col Agnel.
Vinz
"C'est bon les PATATES !!"

yalatt
Membre
Enregistré le : vendredi 11 octobre 2013, 14:15
Localisation : Nantes
Contact :

Analote au Viso

Message par yalatt » dimanche 6 octobre 2019, 11:03

Bonjour Louis,
Je confirme que le critère de la plaque sous-génitale est pas évident.
L'année dernière j'ai prélevé une femelle au col Agnel pour apprécier sa plaque, tranquille à la maison, et ben même avec un individu qui ne bouge plus, pas facile.
Bon si j'en avais eu une dizaine peut-être que j'aurais pu me faire l’œil, mais quand même pas simple.
Pas d'info plus précise quant à la répartition des deux espèces, désolé.

louis_ton
Nouveau Membre
Enregistré le : mercredi 25 septembre 2019, 7:01
Localisation : Corrèze

[Anonconotus sp.] Analote au Viso

Message par louis_ton » vendredi 18 octobre 2019, 6:01

Merci beaucoup pour vos réponses ! Résolument pas facile ce groupe...

Avatar du membre
Tétrix
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 25 septembre 2013, 12:45
Localisation : Rimont (09)

[Anonconotus sp.] Analote au Viso

Message par Tétrix » dimanche 27 octobre 2019, 17:36

Bonjour,

Je reviens sur ce sujet car j'avais justement un mâle en collection du Col Agnel, que je n'avais pas encore pris le temps de disséquer. C'est maintenant chose faite et c'est sans aucun doute un A. occidentalis.

A. baracunensis semble donc bien uniquement cantonné à la vallée du Viso en France, car plus au nord (vers Abriès) c'est également A. occidentalis. A moins bien sûr que les deux espèces puissent cohabiter, ce qui est tout à fait possible...

A+
"Y'a des cigales dans la fourmilière, et des crapauds verts dans les sanitaires..."

yalatt
Membre
Enregistré le : vendredi 11 octobre 2013, 14:15
Localisation : Nantes
Contact :

[Anonconotus sp.] Analote au Viso

Message par yalatt » vendredi 1 novembre 2019, 20:00

Merci Tétrix pour cette info très intéressante je trouve.
Il faut du matériel spécifique pour disséquer ?

Avatar du membre
Tétrix
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 25 septembre 2013, 12:45
Localisation : Rimont (09)

[Anonconotus sp.] Analote au Viso

Message par Tétrix » mardi 5 novembre 2019, 10:43

Non, la dissection peu se faire "à sec" sur du matériel frais, avec seulement deux aiguilles. Sur du matériel sec, ou pour que ce soit plus facile, un passage à la potasse est bien utile.
"Y'a des cigales dans la fourmilière, et des crapauds verts dans les sanitaires..."

Avatar du membre
Vinz
Animateur
Enregistré le : jeudi 10 mai 2007, 18:56
Localisation : Vaucluse (84)
Contact :

[Anonconotus sp.] Analote au Viso

Message par Vinz » mardi 5 novembre 2019, 11:46

:arrow: Anonconotus occidentalis Carron & Wermeille, 2002
Vinz
"C'est bon les PATATES !!"

yalatt
Membre
Enregistré le : vendredi 11 octobre 2013, 14:15
Localisation : Nantes
Contact :

[Anonconotus occidentalis] Analote au Viso

Message par yalatt » lundi 11 novembre 2019, 19:21

Tetrix, peux-tu expliciter stp ? Je n'ai aucune connaissance sur la dissection.
Que veux dire dissection à sec ? Sans produit ?
Il y a des modèles d'aiguilles plus adaptées que d'autres pour la dissection d'insectes ?
Merci.

Avatar du membre
Tétrix
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 25 septembre 2013, 12:45
Localisation : Rimont (09)

[Anonconotus occidentalis] Analote au Viso

Message par Tétrix » mardi 12 novembre 2019, 11:29

Pas de problème, je vais tenter d'être plus clair.

Chez les Anonconotus mâles, la partie intéressante à regarder sont les titillateurs, deux pièces symétriques sclérifiées situées au bout de l'abdomen, mais invisible en tant normal car à l'intérieur (on peu les apercevoir en pressant un peu l'abdomen pour les faire ressortir).

Quand je parle de dissection "à sec", je veux dire que c'est un simple charcutage du bout de l'abdomen (coupé au préalable) jusqu'à atteindre les titillateurs, et à les sortir. La difficulté, c'est qu'ils sont accrochés au reste du corps par des tissus mous, pas facile à trancher ou à déchirer, c'est un peu fastidieux. C'est pour ça que l'on peut utiliser de la potasse. On met à tremper le bout de l'abdomen dans une solution de potasse (ça se trouve dans n'importe quelle droguerie en cristaux) quelques jours (quelques minutes en faisant chauffer le mélange) ce qui va dissoudre les tissus mous et ce qui simplifiera beaucoup la dissection ensuite.

Pour les aiguilles, j'utilise des aiguilles entomologiques assez rigides (tailles 3) mais toute aiguilles doit pouvoir convenir.

Si tu veux plus de précisions sur les techniques de préparation des bêtes en général je crois qu'il y a un sous-forum dédié.

J'espère avoir été plus clair !

A+
"Y'a des cigales dans la fourmilière, et des crapauds verts dans les sanitaires..."

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Orthoptères »