Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Si vous voyez ce bandeau, c'est que vous n'êtes pas connecté. En cas de difficultés de connexion cliquez d’abord sur CE LIEN avant de cliquer sur “Connexion”

[Oribatida - Liacarus xylariae] La cerise qui s'est barrée du gâteau

Animateur : Sans animateur

Avatar du membre
Caillou
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 décembre 2012, 22:34
Localisation : Vevey, Suisse

La cerise qui s'est barrée du gâteau

Message par Caillou »

Bonjour et merci à tout le monde pour vos très gentils commentaires et votre participation !

Je trouve très sympa cette discussion animée et argumentée, et je suis sûr qu’elle fait plaisir à Vincent aussi, n’est-ce pas ?
Alors merci beaucoup Jean-Claude pour tes recherches ! Je vais cependant me permettre d’ajouter mon grain de sel, sans aucune prétention bien sûr mais avec conviction :

D’abord je penserais avec d’autres que ce n’est pas un Ceratoppia pour la principale raison suivante : on ne voit pas du tout ce qui serait le critère du genre, soit de "longues pointes lamellaires". Ce critère ("lamellar cusps long") est mentionné dans l’Almanac of Alberta Oribatida donné par Olivier (Pdf, p. 244 en haut) et on y voit aussi des illustrations de ces pointes ; de plus le même critère est mentionné et illustré par… Jean-Claude dans son sujet sur un probable Ceratoppia bipilis. Donc sauf si j’ai vraiment mal compris ce critère ce genre serait exclu ici n’est-ce pas ?

Ensuite pour la famille je rejoindrais Eugène sur la question de la paire de soies issue de la base du gnathosoma et dirigées vers l’avant qui semblerait typique de la famille et qui est absente ici: j’ai cherché un peu partout sur le net pour des Peloppiidae / Metrioppiidae et je n’en ai trouvé aucun qui ne les présente pas. Il ne me semble pas non plus que les soies qui sont au bout du gnathosoma chez mon spécimen soient équivalentes : j’en vois deux paires et on retrouve ces deux paires dans les illustrations de Ceratoppia d’Alberta, en plus de la paire qui fait débat. Pour celle-ci j’ai trouvé la dénomination "interlamellar setae" dans cette publication (Pdf, P. 168), je ne sais pas si c’est un nom formel mais il semblerait que ce soit bien distinct des deux autres paires de soies qui s’appelleraient respectivement "rostral setae" et "lamellar setae" comme mentionné dans le même paragraphe; qu’en pensez-vous ?

Et en faisant ces recherches j’ai trouvé d’autres éléments qui pourraient être en faveur de mon hypothèse de départ pour un Liacaridae, mais j’ai besoin de plus de temps pour les travailler et les présenter correctement…

Balises :
Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis

La cerise qui s'est barrée du gâteau

Message par Jean claude lutrand »

Bonjour à tous.

Tout à fait d'accord avec vous tous! ça ne colle pas mon truc.

Aussi dans le lien que tu nous donnes Caillou, l’Almanac of Alberta Oribatida à la page 128 et 129, il y a le genre Hydrozetes en schéma. L'entête de la page est (Pteromorphs absent, lenticulus présent). Sur l'une des images du groupe il me semble voir le (lenticulus sur le plastron). Qu'en pensez-vous?

Liacarus n' a pas ce morphisme mais il est vrai que c'est ressemblant.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.
Avatar du membre
Caillou
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 décembre 2012, 22:34
Localisation : Vevey, Suisse

La cerise qui s'est barrée du gâteau

Message par Caillou »

Merci Jean-Claude pour ta réponse et ta nouvelle hypothèse ! Je vais l'étudier en détail.
Concernant Liacarus, peux-tu préciser ce que tu entends par "il n' a pas ce morphisme" ?
Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis

La cerise qui s'est barrée du gâteau

Message par Jean claude lutrand »

Bah ! il est bien en boule comme mais les carènes (lamella) semblent convergentes sur le gnathosoma. Ce qui ne semble pas le cas ici. De plus Liacarus n'a pas de lenticulus visiblement (d'après le lien que tu nous donnes en image). Autrement page 128 et 129 sur Hydrozetes il y a ce cercle qui symboliserait ce que l'on voit sur la 3ème image. Cette sorte de verrue en bordure de l'idiosoma à l'axe au dessus du gnathosoma.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.
Avatar du membre
olivier9099
Animateur
Enregistré le : lundi 8 octobre 2007, 20:16
Localisation : Ille-et-Vilaine

La cerise qui s'est barrée du gâteau

Message par olivier9099 »

Bonjour à tous,

Encore une fois je n'ai pas eu le temps de regarder en détail, mais le genre Hydrozetes n'est-il pas un oribate aquatique ?

Amicalement
MicrOlivier
Des êtres différents tu sonderas l'essence ; Tu connaitras de tout le principe et la fin.
Je collecte acariens et insectes parasites, notamment les acariens phorétiques sur insectes et arthropodes & parasites sur tout être vivant ! Merci
Avatar du membre
latique
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : samedi 8 mai 2010, 13:13
Localisation : Bocage gâtinais

La cerise qui s'est barrée du gâteau

Message par latique »

Bonjour,

D'après FE il y a 8 espèces d'Hydrozetes dont un lacustris et un terrestris
Eugène
Avatar du membre
olivier9099
Animateur
Enregistré le : lundi 8 octobre 2007, 20:16
Localisation : Ille-et-Vilaine

La cerise qui s'est barrée du gâteau

Message par olivier9099 »

J'ai lu le Krantz qui indique une chose intéressante sur les Hydrozetes : ils possèdent une petite zone lenticulaire sur la zone pro-dorsale, qui est une zone photosensible, la plus grande zone photosensible du règne animal, relativement à la taille de la bestiole !!

Avons-nous ce photorécepteur dans ton cas ?

On en voit un exemple ici :
http://www.scib.gc.ca/spp_pages/mites/phps/image4_f.php
MicrOlivier
Des êtres différents tu sonderas l'essence ; Tu connaitras de tout le principe et la fin.
Je collecte acariens et insectes parasites, notamment les acariens phorétiques sur insectes et arthropodes & parasites sur tout être vivant ! Merci
Avatar du membre
vincesap
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 30 avril 2011, 11:26
Localisation : Aube

La cerise qui s'est barrée du gâteau

Message par vincesap »

Caillou a écrit :Je trouve très sympa cette discussion animée et argumentée, et je suis sûr qu’elle fait plaisir à Vincent aussi, n’est-ce pas ?
Vrai, je me régale, réellement. Même si c'est deux jours après :lol:
Vincent Valli dit Vince, collectionneur de taxons
=> 2000 le 21/06/20 (détail : icône site internet de mon profil)


On avance, pas toujours en ligne droite, mais on avance ! (olivier9099)
Avatar du membre
Caillou
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 décembre 2012, 22:34
Localisation : Vevey, Suisse

La cerise qui s'est barrée du gâteau

Message par Caillou »

Bonjour,

Désolé pour le retard et voici un premier résultat pour mes dernières recherches. Notez que tout ce qui suit est implicitement au conditionnel et que les traductions sont les miennes ; tout est sous réserve !

Pour l’hypothèse Hydrozetes : je ne crois pas que ce soit ça pour les raisons suivantes :
1) Comme dit Olivier ce genre est inféodé aux milieux aqueux ou très humides ; dans le Pdf des Oribates d’Alberta on trouve ces mentions:
- "Sur mousse humide, végétation aquatique et corps immergés ; parfois sur poissons" (p. 129)
- "Ce genre est considéré comme authentiquement aquatique (se reproduit dans l’eau et tous les stages vivent en pleine eau ou en bordure) par Schatz & Behan-Pelletier (2008)." (p. 297)
J’ai aussi regardé la mention intrigante par Eugène de H. terrestris et il ne paraît pas vraiment faire exception malgré son nom : dans ce PDF (p. 17) il est mentionné à son sujet que c’est une espèce qu’on trouve dans les sols humides (régions tempérées) ; et dans ce résumé il est dit qu’on l’a trouvé dans des zones submergées.
Je rappelle que mon animal déambulait au sommet d’un poteau en bois non moussu de plus d’un mètre de haut, pas vraiment détrempé…
2) Je ne pense pas qu’on voie de lenticulus sur ma bête ; pour comparaison voici quelques photos de sources fiables : Spinnen Forum, BoldSystems et les Oribates du Canada. Dans toutes les photos le lenticulus est bien visible, la première d’un animal vivant le montre le mieux et dans les dernières en voit que c’est une structure en relief, un dôme bien distinct.
Par contraste sur mon spécimen on ne voit aucun relief dans cette zone, et entre les photos et la vidéo je pense qu’une telle structure serait très visible. Ce qu’on pourrait deviner sur la photo en bas à droite me paraît simplement une zone libre entre des dépôts grumeleux aléatoirement disposés sur l’idiosoma.
3) Je trouve que le gnathosoma ne correspond pas du tout : chez les Hydrozetes il paraît nettement plus large, plus grand en proportion de l’idiosoma ; les lamella paraissent absentes ou très réduites et loin des bords ; enfin l’idiosoma semble s’avancer en pointe arrondie à la base du gnathosoma.

Pensez-vous que ces éléments soient suffisants pour écarter un Hydrozetes ?

Et je devais ici présenter mon plaidoyer pour un Liacaridae mais je suis de nouveau à court de temps… désolé mais ce sera pour le prochain post, d’ici demain j’espère quand même !
Avatar du membre
olivier9099
Animateur
Enregistré le : lundi 8 octobre 2007, 20:16
Localisation : Ille-et-Vilaine

La cerise qui s'est barrée du gâteau

Message par olivier9099 »

Je pense que tu es sur la bonne piste Caillou,

http://www.faunaeur.org/full_results.php?id=15961 propose dans cette famille les genres suivants :

Adoristes
Birsteinius
Dorycranosus
Liacarus
Planoristes
Procorynetes
Rhaphidosus

Reste à trouver le bon.
Au passage je comprends que la gouttière sous la visière (la lamelle), sert à y loger une patte mais laquelle ? ;-)
MicrOlivier
Des êtres différents tu sonderas l'essence ; Tu connaitras de tout le principe et la fin.
Je collecte acariens et insectes parasites, notamment les acariens phorétiques sur insectes et arthropodes & parasites sur tout être vivant ! Merci

Retourner vers « Acariens »