Nouveaux arrivants : Avant de vous inscrire, prenez connaissance de cet avertissement.
L’avertissement intéresse aussi tous les membres, même anciens, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Prostigmata - Hirstiosoma sp.] Goûteur ?

Animateur : Sans animateur

Caillou
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 décembre 2012, 22:34
Localisation : Vevey, Suisse

[Prostigmata - Hirstiosoma sp.] Goûteur ?

Message par Caillou » dimanche 25 août 2019, 9:41

Bonjour,

Ce curieux petit bout circulait entre les fentes de la grume, heureusement j'avais mis des bagues je suis coquet parfois et j'ai pu en faire quelques photos.
L'allure des pattes et la forme du corps m'orienteraient vers les Smarididae, d'ailleurs je lui trouve un tégument d'apparence similaire à celui des Fessonia papillosa de la Galerie (mais je ne propose pas cette espèce, c'est juste en tant qu'indice en faveur de la famille).
Est-ce que ce sont des soies ? Ou bien on parlerait de "papilles" ? Et déjà s'agit-il bien d'un Prostigmata ?

Que pensez-vous de cette bête ?

Sur une grume, de nuit
Image
Pierre Bornand : Suisse : Leuk : 3952 : 23/08/2019
Altitude : 635 m - Taille : 1.1 mm mesuré
Réf. : 238725

Image
Pierre Bornand : Suisse : Leuk : 3952 : 23/08/2019
Altitude : 635 m - Taille : 1.1 mm mesuré
Réf. : 238726

Image
Pierre Bornand : Suisse : Leuk : 3952 : 23/08/2019
Altitude : 635 m - Taille : 1.1 mm mesuré
Réf. : 238727

Merci pour votre aide et vos commentaires.

Balises :

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

Goûteur ?

Message par Jean claude lutrand » dimanche 25 août 2019, 10:40

Bonjour.
Jolies photographies toujours bravo!
Je ne pense pas Smaris en raison du gnathosoma mais Prostigmata cela est sûr.

Sur le mot "Papille":
Logiquement le mot devrait en faite et à l'origine désigner les poils. Hélas dans la littérature et entre autre sur les Trombidiidae certains auteurs l'ont utilisé pour désigné des boules ou organes sphérique dans les parties génitales. Nous retrouvons le même type d'erreur avec le mot "Acetabulum" chez les hydracariens.

Cela s'explique par le dictionnaire acarologique. Glossaire de la terminologie acarologique de L. van der Hammen. Edition Junk 1976.
Définition:
Papille: Organe pair qui flanque à droite et à gauche, la fente génitale. A l'état invaginé la papille ressemble à un sac profond, dont l'entrée est fermée par une capsule ( la verrue génitale). Etc...etc, etc. La définition est longue.
Par définition c'est donc a cela que nous devons officiellement nous référer.

Reinhard Gerecke en 2009 dans"Abhandlungen der Senckenberg Gesellschaft für Natuforschung" Revisional studie on the European species of the water mite genus Lebertia Neuman, 1880 ( Acari: Hydrachnidia: Lebertiidae).
Utilise pour désigner le même type d'organe "Acetabulum". C'est pas bien!
Définition de acetabulum:
Cavité basilaire servant à l'articulation d'un appendice avec le corps. Chez les Opilioacaridae un acétabulum entoure la partie basale du trochanter palpien et la partie basale du coxa des pattes. Etc...

L'acarologie est toute plein d'erreur comme cela et ne facilite pas la compréhension lorsque l'on ne possède pas un dictionnaire dédié a cette branche zoologique.
Modifié en dernier par Jean claude lutrand le dimanche 25 août 2019, 14:45, modifié 1 fois.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

Goûteur ?

Message par Jean claude lutrand » dimanche 25 août 2019, 14:39

Re-bonjour.
La famille est bien semble t- il Smarididae dans les Prostigmata.
Par contre les genre Smaris et Fessonia seraient exclus car ceux-ci
ont un gnathosoma plus court celui- ci ici est très allongé.
Avec un physique comme celui- là j'ai vu dans mes livres Hirstiosoma ou Clavismaris dans " The Smaridae (Acarina) of the North and Central America and some other contries de R. V. Southcott, 1963.
Clavismaris conifera y ressemble mais est des Amériques semble t- il.( Mexico)
Clavismaris cybaea, Costa Rica, USA ( Texas), France.

Hirstiosoma ampulligera ( Berlese, 1887) = Smaridia ampulligera Berlese, 1887 est connu de Suisse entre autre pays d'Europe.

PS: en ce moment je n'arrive plus sur Fauna Europaea depuis plusieurs jours, alors je ne peut effectuer un contrôle .
Modifié en dernier par Jean claude lutrand le dimanche 25 août 2019, 20:04, modifié 1 fois.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

Goûteur ?

Message par Jean claude lutrand » dimanche 25 août 2019, 17:09

Ici c'est bien le H. ampulligera de Berlese.

Berlese fascicule 39 planche n°10 de 1887 dans Acari, Myriapoda et Scorpiones hucusque in italia reperta. Padova le 10 juin 1887.
Quatrième volume pour ceux qui ont l'édition Junk en fin de livre.
Modifié en dernier par Jean claude lutrand le mercredi 28 août 2019, 13:21, modifié 1 fois.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

Goûteur ?

Message par pierred » dimanche 25 août 2019, 18:16

FE remarche depuis hier ou aujourd'hui.
Pierre D.

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

Goûteur ?

Message par Jean claude lutrand » dimanche 25 août 2019, 20:18

Parfait merci pour le coup l'espèce Hirstiosoma ampulligera Berlese,1887 semble la bonne. L'autre serait une espèce moins connue mais de France à la Pologne visiblement.
C'est dans une sous-famille maintenant.
Hirstiosomatinae.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Caillou
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 décembre 2012, 22:34
Localisation : Vevey, Suisse

Goûteur ?

Message par Caillou » lundi 26 août 2019, 17:26

Un chaleureux merci pour tes recherches !
Comme il y a une autre espèce possible est-ce qu'il ne serait pas raisonnable d'en rester à Hirstiosoma sp. ? Le genre c'est déjà énorme pour un acarien et j'en suis très heureux !

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

Goûteur ?

Message par Jean claude lutrand » mardi 27 août 2019, 2:03

Sur photo c'est difficile et délicat mais pourquoi ne pas nommer les espèces comme l'ont toujours fait les prédécesseurs, quitte a corriger ultérieurement.

Celle-ci que je donne est sûr et certain connue en Suisse.

Liste des espèces du monde:
-1- Hirstiosoma ampulligera (Berlese, 1887) : Autriche, Bulgarie, France, Grande Bretagne, Italie, Norvège, Espagne, Suisse, Argentine, Brésil, Paraguay, Chili. (cette espèce devrait-être le type). EUROPE.

-2- Hirstiosoma bolivari Southcott, 1963 : Palmira, Morelos, Mexique.

-3- Hirstiosoma latreillei (Grandjean, 1947) : France, Hongrie, Pologne, Finlande, Iran. NOTEZ BIEN: Depuis le Clipeosoma jupiter Southcott, 1948 qui est sur FE , est son synonyme. C'est lui qui est de Finlande dans le Beron, autrement Pologne, Hongrie.
(Synonymie du 29 décembre 2017 dans le Supplément du Acarorum Catalogus 1 de Petar Beron, rédacteur FE). EUROPE.

-4- Hirstiosoma glacialis (Schmölzer, 1956) : Refuge du Temple des Écrins 2740 m, Dauphiné, France. EUROPE.

-5- Hirstiosoma novaehollandiae Womersley, 1936. Nouvelle Zélande.

-6- Hirstiosoma scalare Womersley, 1934. Australie. = Hirstiosoma scalaris Womersley, 1934 dans Rec. S. Aust. Mus.5:2.242.C'est le type en 1950 d'après Systematic check liste of Mite genera and type species de C. D. Radford.

-7- Hirstiosoma amfilohijei Haitlinger et Šundić, 2017. (Larve) Monténégro. EUROPE.

-8- Hirstiosoma tasmaniensis Womersley et Southcott, 1941. Tasmanie.

PS: en 7 ces derniers auteurs publient un PDF avec les clés pour les larves. La majeure partie des espèces ont comme synonyme Smaris à l'origine.
Modifié en dernier par Jean claude lutrand le jeudi 29 août 2019, 3:46, modifié 4 fois.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

Goûteur ?

Message par Jean claude lutrand » mardi 27 août 2019, 9:25

Bonjour.

J'ai relu l'étude de Grandjean.
A l'époque il n'y avait que 3 espèces de Smaris connues d'après Grandjean 1947.

"Étude sur les Smarisidae et quelques autres Erythroïdes ( Acariens)" dans:
Archives de zoologie expérimentale et générale ; Tome 85, p.1 à 126. Mai 1947.

Smaris latreillei nov. nom. Page 19.
Néanmoins page 14 et 15 C'est très confus dans ses explications.
Moi je comprends qu'il donne un nouveau nom au Smaridia ampulligera pour éviter d'anciennes confusions avec les Smaris de Berlese, de Hermann, de Latreille...
Puis page 19 il dit l'inverse en précisant que Smaris latreillei n'est pas le ampulligera de Berlese mais est peut-être le Trombidium papillosum de Hermann !

(NOTEZ QUE OUDEMANS EN 1937 ( page 954 n°473 dans K.H.O.A) AVAIT DÉJÀ PLACÉ L' ESPÈCE EN SYNONYME SMARIS PAPILLOSUM (Hermann, 1804) = FESSONIA PAPILLOSA ET C 'EST COMME CELA SUR FAUNA EUROPAEA). Les schémas parlent d'eux mêmes...

PS: pour le H. latreillei de Grandjean ; exemplaires adultes et en plus larves, capture dans la région de Strasbourg, mais plus généralement toute la France du Nord au Sud.
Les schémas de Grandjean page 34 laissent entrevoir un naso "museau" coupé plus droit alors que ceux de Berlese auraient un "museau" plus circulaire comme là sur les photos.
La différence entre Hirstiosoma ampulligera et Hirstiosoma latreillei se fait avant tout sur l'étude de la conformation de la chétotaxie.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

Goûteur ?

Message par Jean claude lutrand » lundi 2 septembre 2019, 14:16

Hirstiosoma ici.

Les Hirstiosoma ont un oeil simple. ( je vous préviens de cela car sur la toile une photo dit Hirstiosoma ampulligera à des yeux doubles). C'est juste mal interprété l'image !
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Acariens »