Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

[Oribatida - Xenillus tegeocranus] Liacaridae ?

Animateur : Sans animateur

Avatar du membre
Tifaeris
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 juin 2013, 18:09
Localisation : Mazères, Ariège (09)
Contact :

Liacaridae ?

Message par Tifaeris »

D'accord, merci ! Pour la constance, tu veux dire que ça peut varier au sein d'une même espèce ? Ou qu'elles peuvent se casser peut-être ?
Du coup on en reste à Liacaridae ? ou au genre Xenillus ?

Balises :

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

Liacaridae ?

Message par Jean claude lutrand »

Il me faudra lire et comprendre un peu tout cela concernant les Liacaridae.
Autrement pour le moment cela me semble bien vis à vis de la galerie.
Bien que j'observe le Tutorium autrement et suis pas certain que le montage photo de Mr. Vincent V. soit juste!
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Avatar du membre
Tifaeris
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 juin 2013, 18:09
Localisation : Mazères, Ariège (09)
Contact :

Liacaridae ?

Message par Tifaeris »

D'accord, merci !

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

Liacaridae ?

Message par Jean claude lutrand »

Bonsoir.

Très certainement le Xenillus tegeocranus (Hermann, 1804). La couleur de ces espèces sont très variable dans ce genre allant du brun rouge au noir en passant par des nuances variables de brun, marron.
= Notaspis tegeocranus Hermann, 1804
= Cepheus vulgaris Nicolet, 1855
= Cepheus tegeocranus Michael, 1884
= Banksia tegeocranus Sellnick, 1928
= Xenillus tegeocranus Willmann, 1931 etc.. après divers auteurs.


Image
Jean Claude Lutrand : France : Mazères : 09270 : 14/12/2019
Altitude : 221 m - Taille : 1 mm
Réf. : 244716

Bot = Bothridium ou le trou de la Bothridie (anciennement le pseudo-stigmate du pseudo-stigmatique organe).
Le sensillus est le pseudo-stigmatique organe appelé à tort le Bothridium communément mais plus justement soie bothridiale. Sur Xenillus clypeator Robineau-Desvoidy, 1839 le Sensillus est court et comme un club de golf un peu, sur Xenillus discrepans Grandjean, 1936 le Sensillus est comme une petite raquette de tennis.
Lam = Lamella, Lamellae etc.. Ici elles se touchent et fusionnent ce qui n'est pas évident de comprendre et de voir vis à vis des schémas et sur cette image. Mais cela est clair sur l'autre image :bienvu: :0024:
Csp = Cuspis du Lamella (Partie de la lamelle qui se décolle du dessus du rostrum).
Poils le = Les poils qui prolongent le Cuspis de la lamelle.
Poils ro = Les poils latéralement ou au dessus de la bouche sur le rostrum proprement dit. = le Gnathosoma.
Tut = Tutorium (Il me semble étroit sur ce genre contrairement à d'autres ou il est large et ressemble à un Tectopedium cf: CERATOZETIDAE Krantz et Walter pages 503, 504 bien qu'ils nous le montrent étroit schéma 15.72 -H, page 564).
Ptc 1 = Pedotecta ou Tectopedium (Qui sont parfois multiple: 1; 2). (Nicolet en 1855 les appelle les ailes)!
Poils in = Poils internes qui sont longs et entre les Lamellae sur cette espèce (à l’intérieure) mais inexistant (insignifiant peut-être ) sur Xenillus clypeator et sur la marge interne des Lamellae sur Xenillus discrepans ils sont long aussi.

Quelques définitions:
TUTORIUM (TUTORIA). [L tutor, protector). In oribatid mites: a ridge on the lateral prodorsum, ventral and more or less parallel to the lamella and which offers protection for legs I when retracted..
TUTORIUM (TUTORIA). [du Latin: tuteur, protecteur). Chez les acariens oribatides,: une crête sur le prodorsum latéral, ventral et plus ou moins parallèle à la lamelle et qui offre une protection pour les jambes 1 lorsqu'elles sont rétractées.

Je précise ici que sa naissance est sur le prodorsum latéralement un peu comme nos joues couvrant notre dentition et non sur le corps comme des épaulettes cachant notre tête.Autrement c'est la définition suivante.
PEDOTECTUM (TECTOPEDIUM). (L. pes, foot; tectum, roof). In some armored oribatid mites: a scale-like tectum arising around the insertion of legs I or II that covers the insertion or the leg and sometimes forms a protected space into which the legs can be withdrawn. See aIso Pedofossa.
PEDOTECTUM (TECTOPEDIUM). (du Latin. pedes, pieds; tectum, toit). Chez certains acariens oribatides blindés : un tectum en forme d'échelle autour de l'insertion des jambes 1 ou 2 qui couvre l'insertion ou la jambe et forme parfois un espace protégé dans lequel les jambes peuvent être retirées. (Voir aussi Pedofossa).

NE PAS CONFONDRE AVEC LES PTEROMORPHES. Les Tectopédiums ou Pedotecta sont parallèles et verticaux entre les pattes alors que les Pteromorphes sont perpendiculaires et par dessus les pattes.
Modifié en dernier par Jean claude lutrand le samedi 14 décembre 2019, 15:36, modifié 1 fois.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Avatar du membre
Tifaeris
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 juin 2013, 18:09
Localisation : Mazères, Ariège (09)
Contact :

[Oribatida - Xenillus tegeocranus] Liacaridae ?

Message par Tifaeris »

Ouah top, merci beaucoup pour toutes ces infos !

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Acariens »