Les nouvelles inscriptions qui ne suivent pas ces recommandations sont systématiquement refusées.
Cette note s'adresse aussi aux membres déjà inscrits, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Ctenophthalmus assimilis assimilis] Puces sur campagnol

Animateur : olivier9099

Avatar du membre
guillaume
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Annemasse (Haute-Savoie)

[Ctenophthalmus assimilis assimilis] Puces sur campagnol

Message par guillaume » jeudi 9 mars 2017, 18:27

Bonjour,

Mes premières puces à identifier! Je n'y connais strictement rien donc j'aurais besoin d'un aiguillage.

Récoltées sur un campagnol (Microtus agrestis) retrouvé mort noyé dans un seau de récolte pour traversée d'amphibiens.

Voici des photos des puces vivantes, puis montée au PVLP. Il est possible que les 3 individus présentés ne soit pas les mêmes, en espérant qu'il soient tous de la même espèce.

Image
Guillaume JACQUEMIN : France : Valleiry : 74520 : 02/03/2017
Altitude : 465 m - Taille : 2,1 mm
Réf. : 178994

Image
Guillaume JACQUEMIN : France : Valleiry : 74520 : 02/03/2017
Altitude : 465 m - Taille : 2,1 mm
Réf. : 178995

Balises :

Avatar du membre
BBinsecte
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : mardi 16 septembre 2008, 10:29
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Puces sur campagnol

Message par BBinsecte » vendredi 10 mars 2017, 22:32

Dûdjûûû ! les puces à présent ! :D
Bien préparé, il devrait y avoir moyen d'en dire plus ! (et désolé, si tu t'attendais à une réponde (de ma part, non mais tu m'a vu ?)
A vingt ans, je n'avais en tête que l'extermination des vieux; je persiste à la croire urgente mais j'y ajouterais maintenant celle des jeunes; avec l'âge on a une vision plus complète des choses (Cioran)

Avatar du membre
guillaume
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Annemasse (Haute-Savoie)

Puces sur campagnol

Message par guillaume » vendredi 10 mars 2017, 23:24

Les puces c'est joli non? Les poux c'est encore plus esthétique mais j'attends toujours que mes enfants en ramènent de l'école :lol:
Sinon tout ce que je peux dire, c'est que la puce montée entre lame et lamelle est une femelle. Pour la suite il va me falloir de la lecture ou de l'aide.

Paul 37
Membre
Enregistré le : lundi 1 juin 2015, 21:33
Localisation : Joué lès Tours 37

Puces sur campagnol

Message par Paul 37 » samedi 11 mars 2017, 19:37

Salut Guillaume,
Oui cette puce est une femelle. Toutefois, identifier une puce sur photo c'est de la haute voltige. A moins d'espèces très caractéristiques telles Ctenocephalides felis
ou Pulex irritans et quelques rares autres. Il faut le sujet et le disséquer pour vérifier les génitalias en particulier et aussi quelques autres détails externes.
Pour ton montage tu aurais dû l'éclaircir avant et là on pourrait distinguer la spermathèque. Mais dans le PVLP elle devrait s'éclaircir au bout de quelques semaines.
Donc ici il s'agit apparemment d'une puce de la famille des Ctenophthalmidae et probablement du genre Ctenophthalmus sp. mais impossible d'aller plus loin.
Si tu as encore du matériel disponible je veux bien l'observer, si oui je te donnerai mon adresse en MP.
A plus
Paul
Modifié en dernier par Paul 37 le mercredi 5 avril 2017, 17:40, modifié 1 fois.

Avatar du membre
guillaume
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Annemasse (Haute-Savoie)

Puces sur campagnol

Message par guillaume » samedi 11 mars 2017, 19:57

Merci Paul pour cette réponse. J'ai mis les puces pendant 2 jours dans l'acide lactique (40 % à peu près) mais ça n'a pas beaucoup éclairci! Je ne pensais pas qu'il faille disséquer... J'en ai monté 2 et il m'en reste 3 (qui sont d'ailleurs toujours dans le lactique). Quel sexe je ne sais pas, et j'ignore si les mâles et les femelles sont aussi bien identifiables.

Comme j'aime les défis, je suis partant pour tenter une dissection sur une des puces (je partagerai les clichés), mais il faut que tu me dises s'il vaut mieux, en tant que débutant, tenter un mâle ou une femelle. Je peux t'envoyer les 2 puces restantes pour avoir un résultat plus sûr :wink: .

Paul 37
Membre
Enregistré le : lundi 1 juin 2015, 21:33
Localisation : Joué lès Tours 37

Puces sur campagnol

Message par Paul 37 » samedi 11 mars 2017, 23:41

Je ne sais trop quoi te conseiller car ce genre est très difficile avec de nombreuse espèces, sous espèces et hybrides. L'observation des mâles est très importante car les pièces génitales sont complexes et d'un grand intérêt dans l'identification, mais aussi l'ensemble des pièces de l'hamulus. Pour la femelle, l'aspect et la disposition de la spermathèque ainsi que les pièces attenantes sont indispensables, ainsi que l'aspect et la disposition des échancrures du sternite 7. Donc pour obtenir un résultat satisfaisant, l'autopsie du couple est la meilleur formule. Toutefois il faut aussi se munir d'une bonne monographie car les détails sont subtils.
Reconnaitre est mâle d'une femelle est assez simple, il suffit d'observer la partie postérieur de l'abdomen, le plus compliqué est de les approcher au mieux à l' espèce.
Si après toutes ces manipulations il te reste encore du matériel je veux bien le recevoir, mais je ne t'assure pas du résultat au delà du genre. Donc selon ta réponse je te communiquerai mon adresse.
Paul

Avatar du membre
guillaume
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Annemasse (Haute-Savoie)

Puces sur campagnol

Message par guillaume » dimanche 12 mars 2017, 13:23

J'ai 2 femelles et un mâle, donc si tu acceptes je t'envoie un couple et je garde la femelle restante :wink:

Il faut que je trouve des documents d'identification avant de me lancer puisque j'ignore encore à quoi doit ressembler le résultat d'une dissection de puce.

Paul 37
Membre
Enregistré le : lundi 1 juin 2015, 21:33
Localisation : Joué lès Tours 37

Puces sur campagnol

Message par Paul 37 » dimanche 12 mars 2017, 19:30

Les spécimens de ce genre étant peu pigmentés, après éclaircissement on peut avoir une bonne définition des pièces à observer. Ceci évitera de les massacrer, surtout quand on dispose de peu de matériel. Après dissection, si les pièces à observer ont été parfaitement isolées, on peut bien sûr en faire un montage permanent ; mais la bestiole entière a quand même plus d'allure.
L'éclaircissement dans l'acide lactique est assez lent (2 jours c'est un peu court) et si on augmente le dosage on risque l'explosion de la pièce. Donc pour gagner du temps la potasse est un très bon moyen mais en se limitant à un dosage de 10 %. Pour activer le processus, placer le sujet dans un tube avec un peu de solution et chauffer avec précaution, seulement une ou deux brèves ébullitions. Faire attention aux projections car risque de brûlures et aussi la perte de la pièce. Avant montage passer la pièce dans un bain acide (vinaigre) pour éliminer la potasse et rincer à l'eau,(distillée ou déminéralisée). Toutefois, malgré cela, après montage dans le PVLP quelques jours seront nécessaire pour un bon éclaircissement des pièces. C'est immédiat dans le baume mais la préparation nécessite plus de manipulations.
Donc si tu peux te débrouiller de cette préparation tu gardes le mâle et une femelle et tu m'envoies l'autre.
Je fais suivre un MP pour mes coordonnées. Si tu veux me communiquer les tiennes, cela me permettrait, éventuellement, de t'envoyer quelques échantillons.

Avatar du membre
guillaume
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Annemasse (Haute-Savoie)

Puces sur campagnol

Message par guillaume » lundi 3 avril 2017, 15:51

Paul je n'ai pas reçu tes coordonnées... Mais je pense pouvoir m'en sortir, la puce s'est bien éclaircie dans le PVLP, et je vérifierais le mâle plus tard.

Voici ce que je peux voir de la forme et de la structure de la spermathèque de la femelle:

Image
Guillaume JACQUEMIN : France : Valleiry : 74520 : 02/03/2017
Altitude : 465 m - Taille : 2,1 mm
Réf. : 180229

Paul 37
Membre
Enregistré le : lundi 1 juin 2015, 21:33
Localisation : Joué lès Tours 37

Puces sur campagnol

Message par Paul 37 » lundi 3 avril 2017, 22:28

Je suis surpris que tu n'es jamais reçu mes coordonnées, pourtant je les ai envoyées en MP sitôt notre dernier entretien. J'étais d'ailleurs étonné du silence qui a suivi. Pourtant je ne pense pas avoir fait d'impair!... mais bon... il y a parfois des mystères.
Maintenant suite à tes photos je n'ai rien de précis à proposer. Une vue de la spermathèque seule ne peut conduire à l'espèce. Bien qu'ici elle semble correspondre à celle d'une femelle du genre Ctenophthalmus, il faudrait aussi voir les conduits la reliant au vagin. Dans ce genre les organes génitaux mâle sont eux aussi très importants, même plus que ceux de la femelle.
Je vais chercher dans mes photos car je dois avoir un couple de Ctenophthalmus beaticus (photo d'après montage) et on y distingue parfaitement les organes. Quand je les aurai retrouvées je les mettrai sur le forum, ceci te permettra de comparer.
Si tu ne retrouves pas mes coordonnées dis le moi et je renouvellerai mon envoi
Paul

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Puces »