Les messageries de Microsoft : Outlook, Live et Hotmail refusent les courriels provenant de insecte.org
Il nous est donc impossible de vous répondre si vous utilisez ces messageries.
Les notifications du forum (par exemple en cas de surveillance de sujet) sont aussi bloquées.

élevage de fourmis

Aménagez vos balcons et jardins pour favoriser les insectes.
Réalisez des élevages.

Animateur : alastor

Avatar du membre
16ART
Membre
Enregistré le : lundi 12 mai 2008, 10:51
Localisation : 57

élevage de fourmis

Message par 16ART » mardi 1 mars 2011, 19:06

J'élève des fourmis, j'ai plusieurs espèces de différents pays du monde (je sais certain n'apprécient pas l'élevage d'espèces exotiques mais pas envie de polémiquer sur ce sujet ici...).
Certain aussi sont contre le fait d'acheter des fourmis, encore une fois chacun fait comme il veut et je ne veux de débat sur ce sujet.
Chacun doit prendre ses responsabilités avec ses colonies à savoir qu'il ne faut jamais relâcher des fourmis dans la nature et faire en sorte qu'il n'y ai pas d'évasion même pour des espèces endémiques, ce serait un réel problème que d'avoir une colonie qui squatte dans le mur de sa cuisine après s'être évader de son nid et ça s'est déjà vu.

C'est assez simple d'élever des fourmis, enfin ça dépend de l'espèce.
Les fourmis ont besoin de 3 choses: humidité, chaleur, nourriture.

Les 3 doivent être contrôlées correctement et différentes selon l'espèce élevée.
Les fourmis ont toutes un point commun concernant la nourriture: le sucre, elles adorent les liquides sucrés.

Au commencement il faut une reine appelée "gyne" qui a été fécondée, on les trouve après les essaimages (vols nuptiaux) qui se produisent généralement en été, les sexués (mâles et femelles, "prince"s et "princesses" sont les seules fourmis à posséder des ailes) s'accouplent, les femelles se font féconder par plusieurs mâles ou 1 seul. Une fois la princesses fécondée, elle devient gyne et va chercher un abris pour commencer à pondre ou attendre l'hiver. Elle va s'arracher les ailes car elle n'en aura plus l'utilité. Cette gyne possède de grosse réserves pour pouvoir nourrir la 1ère génération d'ouvrières enfin ça dépend encore une fois des espèces mais pour la plupart c'est le cas.
Une fois à l'abri et ses ailes arrachées, elle va se consacrer à sa future colonie, on appelle cela la "fondation". Elle va pondre quelques œufs qui vont éclorent et donner naissance à des petites larves qu'elle va nourrir en régurgitant ses réserves stockées dans son "gastre" (abdomen), une fois les larves au dernier stade, elles vont se transformer en "nymphes", chez certaines espèces, les larves tissent de la soie et s'enferment dans un cocon alors que chez d'autres les nymphes sont nues.
La nymphe est une fourmis recroquevillée encore blanche. Au bout d'un certain temps la nymphe va se colorer et donner naissance à une "imago", c'est une jeune fourmis qui vient de naitre encore peu colorée, elle aura sa couleur définitive au bout de quelques jours.

Une fois les 1ères ouvrières arrivées, il faudra commencer à les nourrir afin qu'elles puissent nourrir les nouvelles larves et la gyne.
Voilà pour le commencement.

On trouve des nids sur le net en plexiglass qui sont très bien fait sinon pour les bricoleurs, on peut en fabriquer avec du béton cellulaire ça ne coute pas grand chose.

Si vous avez des questions, si vous souhaitez vous lancer, je peux vous conseiller dans la limite de mes connaissances.
l'homme est l'espèce animale la moins développée...

Avatar du membre
congo
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 11 février 2010, 14:32
Localisation : Belgique

élevage de fourmis

Message par congo » mardi 1 mars 2011, 19:52

belle explication de texte :0024:
ca va de soit que je compte sur tes interventions pour un coup de main dans le forum hymenos,parcequ'apparement,on a plus d'amateurs d'abeille que de fourmis.
ca doit etre penible de suivre tes protegées a la loupe :mrgreen:

Gilles Jardinier
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 août 2008, 18:42
Localisation : Paris 75010
Contact :

élevage de fourmis

Message par Gilles Jardinier » mardi 1 mars 2011, 20:31

je suppose que la lumière à beaucoup d'importance ?
elles recherchent l'obscurité, non ?
et pour la température et l'humidité, c'est aussi contraignant que pour d'autres élevages ?
gilles
jardinons nos villes

Avatar du membre
16ART
Membre
Enregistré le : lundi 12 mai 2008, 10:51
Localisation : 57

élevage de fourmis

Message par 16ART » mercredi 2 mars 2011, 14:22

non elles ne cherchent pas spécialement l'obscurité mes fourmis sont chauffées à l'aide de lampes de bureau donc elles sont sous la lumière 12h par jour à 27°.
Les nids en plexi du commerce contiennent des bouts de mousse oasis qui permettent de propager l'humidité lentement dans le nid, ces mousse oasis sont humidifiées à l'aide d'une seringue, il ne faut jamais qu'elles soient sèches.
l'homme est l'espèce animale la moins développée...

Rapha1
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 18 octobre 2008, 23:14
Localisation : Paris
Contact :

élevage de fourmis

Message par Rapha1 » samedi 5 mars 2011, 20:04

16ART a écrit :J'élève des fourmis, j'ai plusieurs espèces de différents pays du monde (je sais certain n'apprécient pas l'élevage d'espèces exotiques mais pas envie de polémiquer sur ce sujet ici...).
Certain aussi sont contre le fait d'acheter des fourmis, encore une fois chacun fait comme il veut et je ne veux de débat sur ce sujet.
Chacun doit prendre ses responsabilités avec ses colonies à savoir qu'il ne faut jamais relâcher des fourmis dans la nature et faire en sorte qu'il n'y ai pas d'évasion même pour des espèces endémiques, ce serait un réel problème que d'avoir une colonie qui squatte dans le mur de sa cuisine après s'être évader de son nid et ça s'est déjà vu..
A ce propos, lire : Sujet: élevage Atta sexden

Pourquoi ne pas faire d'élevage d'espèces locales dans un jardin pour mieux connaitre leur mode de vie ?

Avatar du membre
Patrick_B
Modérateur
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Cébazat, Puy-de-Dôme

élevage de fourmis

Message par Patrick_B » jeudi 17 mars 2011, 9:51

Je suis d'avis que chacun est libre de penser ce qu'il veut, mais je suis persuadé que les espèces exotiques sont totalement à proscrire pour les débutants.

Bien sur il y a le risque écologique que l'on a pourtant pas hésité à prendre avec d'autres classes animales: tortues de Floride, écrevisses américaines, poissons divers dont la plupart des introductions ont été volontaires et légales. Il y a les constantes introduction avec des plantes et des matériaux importés sans aucun contrôle sanitaire. Heureusement, très peu s'adaptent et même parmi ceux-là, tous ne sont pas aussi perturbants que Vespa velutina.
Il y a au moins 5 fourmis exogènes en France, je ne crois pas qu'elles fussent introduites par les éleveurs.

Il y a surtout le bon sens: Pourquoi dépenser de l'argent et prendre des risques alors que l'on peut gratuitement se faire la main sur toutes une quantité d'espèces bien de chez nous dont les difficulté d'élevages sont très variées, dont la taille et les mœurs sont tout aussi variées. (Du moins tant qu'il ne sera pas interdit de prélever "une espèce sauvage" dans la nature - Théoriquement on est pas loin de ce cas de figure)

Après, lorsque l'on devient un amateur éclairé, on fait son choix en connaissance de cause, on connait les risques, on connait les méthodes pour éviter les risques. L'étude de certaines fourmis exotiques aux mœurs très différentes des nôtres ne manque certainement pas d'intérêt.

Avatar du membre
16ART
Membre
Enregistré le : lundi 12 mai 2008, 10:51
Localisation : 57

élevage de fourmis

Message par 16ART » samedi 19 mars 2011, 16:12

Lorsque l'on élève des fourmis il est impératif d'avoir plusieurs système d'anti-évasion et interdiction de relâcher des reines fécondées dans la nature.

Bien sur qu'il y a assez d'espèces endémiques qui sont intéressantes mais les mœurs sont plus variées avec les espèces exotiques (coupeuses de feuilles, tisserandes...).

Les espèces invasives sont bannis de l'élevage par les myrmécophiles, car ces espèces par leur facultés d'adaptation liées à leur vitesse de développement entraineraient des catastrophes écologiques comme c'est déjà le cas avec les fourmis d'Argentine par exemple et ces espèces sont apparues en France à cause du commerce internationale, une gyne cachée dans une grappe de fruits exotiques.

Les espèces exotiques sont cher, très cher même et ne sont pas à la portée de toutes les bourses ce qui permet déjà de réduire le nombre d'éleveurs, notamment les plus jeunes.

Il y aussi des espèces dangereuses comme les Myrmécia qui peuvent entrainer la mort suite à sa piqure si la personne est allergique et fait un choc anaphylactique.

Je suis modérateur du forum fourmis-exotiques.fr et on conseille toujours au débutant de commencer par des espèces locales pour avoir de l'expérience car avec les fourmis il faut savoir anticiper et réagir en fonction de leur comportement.

Ce n'est pas un élevage facile et beaucoup échouent, moi le 1er, car les fourmis ont besoin d'un environnement assez stricte pour se développer surtout les espèces exotiques et on ne connait pas assez bien leur besoins ou on ne peut toujours leur procurer des bonnes conditions de vie.
l'homme est l'espèce animale la moins développée...

Avatar du membre
hugo D
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 8 octobre 2006, 20:28
Localisation : Bruxelles
Contact :

élevage de fourmis

Message par hugo D » mercredi 1 juin 2011, 17:39

Une fois la princesses fécondée, elle devient gyne .
Gyne est le terme scientifique qui désigne une femelle sexuée non fécondée.

Cordialement
Hugo

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

élevage de fourmis

Message par pierred » mercredi 1 juin 2011, 20:26

Hugo,

Et alors, quand la princesse/gyne revient à la maison, on l'appelle comment ?
Pierre D.

Avatar du membre
alastor
Animateur
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Aubagne
Contact :

élevage de fourmis

Message par alastor » jeudi 2 juin 2011, 12:55

"Madame" ! :mrgreen:
« Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue. » Albert Einstein

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Nichoirs, Jardins d'insectes - Elevages »