Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Si vous voyez ce bandeau, c'est que vous n'êtes pas connecté : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Pseudisobrachium subcyaneum] M L'intérêt du banal

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Avatar du membre
Caillou
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 décembre 2012, 22:34
Localisation : Vevey, Suisse

[Pseudisobrachium subcyaneum] M L'intérêt du banal

Message par Caillou »

Bonjour,

Une de ces bêtes qui me font plaisir parce que malgré des dehors banals je n'arrive pas à savoir ce que ça peut bien être à première vue… la joie de la découverte !

C'est la nervation alaire qui m'a guidé vers les Chrysidoidea, en particulier la longue nervure stigmale (radius) courbe et ne formant pas une cellule, ensuite l'habitus et les 13 articles aux antennes dirigent vers les Bethylidae (les Dryinidae et Embolemidae n'en ont que 10, les Chrysididae sont bien différents).

La sous-famille:
1. Pas d'épines visibles sur le bords postérieurs du propodeum, le tergite 2 est bien plus petit que la moitié du gastre, le mesonotum est plus court que le pronotum -> 2
Mais ici aucun critère n'est discernable, heureusement la clef britannique en fournit un autre qui est confirmé par la description de la sous-famille dans la clef du Ponent: la cellule costale est bien ouverte dans le cas des Pristocerinae (comme ici) tandis qu'elle est presque fermée chez les Epyrinae; quant aux Bethylinae, s'ils ont 13 articles aux antennes comme ici alors on devrait voir une nervure médiane issue de la basale et ce n'est pas le cas ici (il y a bien un "pli" qui court dans cette zone mais sans jonction avec la basale, à mon avis) => Pristocerinae

Le genre:
La présence des ailes dit que c'est un mâle mais il me manque une vue du tergite II pour utiliser proprement la clef, cependant je crois arriver à départager les 4 genres possibles par exclusion:
- exit Pristocera: les yeux ne sont pas glabres et la taille est inférieure à 7mm
- exit Parascleroderma: le triangle ocellaire devrait être en largeur (ici isocèle) et situé très près du bord occipital
Enfin exit un peu difficile de Dissomphalus: il n'y a qu'une espèce en Europe et je n'ai pas trouvé la description du mâle (ailé), par contre on trouve celle du genre dans "A synopsis of the american Bethylidae" (Evans, 1964) avec plusieurs points qui ne correspondent pas à mon individu:
- pronotum court (voir ce spécimen où il est 1.5 fois plus long que le mésonotum, comparé à mon individu qui présente un rapport de 2; les rapports longueur-largeur du pronotum seul sont similaires)
- pubescence des flagelles antennaires éparse et un peu érigée, avec des soies érigées en plus (voir photo précédente, chez mon individu la pubescence est dense et plutôt plaquée)
- abdomen (sic) relativement court et large
Et la répartition d'après F.E. indique que Dissomphalus proximus est une espèce de l'extrême sud de l'Europe, présente uniquement en Espagne et Sardaigne.

Ce serait donc un mâle Pseudisobrachium sp.

Et j'oserais même proposer une espèce plausible: Pseudisobrachium subcyaneum.
C'est la seule qui soit connue à proximité de la Suisse (France), les 3 autres (d'après F.E. etc) semblent limitées au sud et à l'est avec la Grèce, la Sardaigne et la République Tchèque.
Pour finir je trouve la ressemblance très forte avec cette photo et cette illustration (bas de page), n'est-ce pas ?

Mes recherches sont un peu tarabiscotées, alors qu'en pensez-vous ?

Dans un passage sous voie, à l'orée d'un bois de feuillus périurbain
Image
Pierre Bornand : Suisse : Vevey : 1800 : 31/08/2015
Altitude : 390 m - Taille : 5.2 mm mesuré
Réf. : 148851

Image
Pierre Bornand : Suisse : Vevey : 1800 : 31/08/2015
Altitude : 390 m - Taille : 5.2 mm mesuré
Réf. : 148852

Merci beaucoup pour votre aide et vos commentaires.

Balises :
Avatar du membre
Caillou
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 décembre 2012, 22:34
Localisation : Vevey, Suisse

L'intérêt du banal

Message par Caillou »

Petit up pour ce pas-si-banal ?
Bilule
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 18 juillet 2007, 20:41
Localisation : Littoral provençal

L'intérêt du banal

Message par Bilule »

J'ai lamentablement calé sur un spécimen de cette famille. Il faut donc que je le reprenne, et je regarderai alors celui-ci. Mais je n'ai pas le temps en ce moment :(
Sarcophage 77 va peut-être s'y essayer maintenant qu'il a vaincu le Spalangia? Ou d'autres, bien sûr. Allez-y, courage :)
Avatar du membre
Sarcophage77
Animateur
Enregistré le : samedi 20 juillet 2013, 19:35
Localisation : Chessy (77)

L'intérêt du banal

Message par Sarcophage77 »

Ayez du courage, moi j'ai juste commencé et je me suis pris au jeu :D
Si je trouve une clé, j'essayerai

Cependant, je pense que la super famille sans faussé :0006:

Un Vespoides bizarre?


Il ne suffit pas d'avoire le courage, il faut aussi avoir de la documentation disponible et non non obsolète avec ça . Je ne vais pas pouvoir évoquer quoi que ce soit ici. :0006:
" La fleur du bouquet fannnnnnnnnnne, et jamais ne renaît ! "
" sanctis recorda sanctis deus rex"

Ego te, puer curiosus!
Avatar du membre
Caillou
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 décembre 2012, 22:34
Localisation : Vevey, Suisse

L'intérêt du banal

Message par Caillou »

Bilule a écrit :J'ai lamentablement calé sur un spécimen de cette famille. Il faut donc que je le reprenne, et je regarderai alors celui-ci. Mais je n'ai pas le temps en ce moment :(
Bilule, merci beaucoup de considérer cette bête et bien sûr prends tout ton temps pour la tienne. Comme je sais maintenant que tu y reviendras je ne vais pas me précipiter bêtement sur Hymis, je trouve toujours mieux que l'on puisse faire un "premier jet" - ou plus! - intra muros.
Bilule a écrit :Sarcophage 77 va peut-être s'y essayer maintenant qu'il a vaincu le Spalangia? Ou d'autres, bien sûr. Allez-y, courage :)
Mais oui ! Des propositions alternatives seraient même très intéressantes comme matière à discussion, et si je suis à peu près confiant jusqu'au genre je peux me tromper du tout au tout... (pour ne rien vous cacher j'étais longtemps parti dans une autre sous-famille jusqu'à ce que je commence la rédaction du sujet, où j'ai trouvé que ça coinçait aux entournures...)

Sarcophage, merci d'avoir tenté le coup mais le problème de la doc est très vrai; je dirais juste que des sources un peu obsolètes peuvent quand même servir à dégrossir un sujet, en faisant attention aux changements de nomenclature et aux nouvelles espèces.

Si quelqu'un veut se lancer il est le bienvenu !
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

L'intérêt du banal

Message par pierred »

:up:
Pierre D.
Bilule
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 18 juillet 2007, 20:41
Localisation : Littoral provençal

L'intérêt du banal

Message par Bilule »

J'ai repris ma bête et me suis donc penchée sur ton spécimen avec les clés... en vain. Pas faciles ces bêtes. Au passage, de quelle clé britannique parles-tu?
Mais via des chemins détournés il me semble que Pseudisobrachium :0017: est effectivement une hypothèse qui tient la route.
Pour l'espèce, le genre est en est très riche apparemment, et toutes ne sont pas identifiées (there are hundreds of undescribed species in museums throughout the world).
Avatar du membre
Caillou
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 décembre 2012, 22:34
Localisation : Vevey, Suisse

[Bethylidae Pseudisobrachium sp.] M L'intérêt du banal

Message par Caillou »

Un grand merci Bilule pour ton suivi, je suis très heureux que le genre tienne la route !
Heureusement que tu as trouvé ce document qui montre à quel point la détermination à l'espèce est, par contre, quasi impossible : au moins la question ne se pose plus.

Pour la "clé britannique" j'ai dû chercher un peu car j'avais oublié... je parlais du "Handbook for the identification of British insects" vol. VI part 3(a): en fait ils ne discriminent pas les sous-familles mais au couplet 5 de la clef des Bethylidae (page 3) on trouve le critère de la cellule costale bien développée qui (parmi d'autres) dirige vers le couple Pseudisobrachium / Pristocera.
baudric
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2018, 15:35
Localisation : Yvelines

[Bethylidae Pseudisobrachium sp.] M L'intérêt du banal

Message par baudric »

Seulement deux espèces du genre connues de suisse/italie/france (selon FE, pas très à jour pour les bethyles mais faute de mieux il va falloir s'en contenter) : carpentieri et subcyaneum. A priori vu la clé de kieffer ce serait Pseudisobrachium carpentieri Kieffer 1906 pour les raisons suivantes : stigma gros à base blanche, funicule antennaire noir, abdomen velu.
Modifié en dernier par baudric le mardi 17 novembre 2020, 10:22, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Onmal
Admin-galerie
Enregistré le : lundi 15 août 2016, 12:53
Localisation : Normandie

[Bethylidae Pseudisobrachium sp.] M L'intérêt du banal

Message par Onmal »

Fiche modifiée :wink:
Paul

Retourner vers « Apocrites »