Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Si vous voyez ce bandeau, c'est que vous n'êtes pas connecté : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Heterocoelia ruficollis] F Bethylidae bicolore microptère (jardin)

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Avatar du membre
Pierre06
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 23 avril 2010, 18:45
Localisation : Cagnes-sur-Mer (06)

Bethylidae bicolore microptère (jardin)

Message par Pierre06 »

Oups ! Merci, Pierre. J'ai fait la recherche à l'envers (avec ruficollis) et je n'ai pas vu le genre Heterocoelia.

Merci aussi, lauzette. La dernière photo, que je viens d'éditer ce matin, est une vue latérale. Elle met étonnamment en évidence la pilosité du corps, mais les ocelles et le clypeus ne sont pas du tout visibles.

Donc, au moins pour ma part et du fait que FE connaît l'espèce, j'en reste à Heterocoelia ruficollis :0016: Ce que ne semble pas contester Jeroen, quand il dit qu'il va modifier sa clé.

On peut rêver : pour essayer d'en trouver un autre spécimen, je vais régulièrement inspecter la planche où je l'ai trouvée, collée à un petit tas de bois dont 1ou 2 morceaux sont squattés par des fourmis rouges (CQFD) ; apparemment les mêmes Camponotus lateralis que celles de ce sujet.
... Pierre.

Balises :
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

Bethylidae bicolore microptère (jardin)

Message par pierred »

Dans TaxRef, c'est sensiblement la même chose : https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/217860/tab/taxo
Pierre D.
Avatar du membre
Pierre06
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 23 avril 2010, 18:45
Localisation : Cagnes-sur-Mer (06)

Bethylidae bicolore microptère (jardin)

Message par Pierre06 »

Donc, Jeroen me semblant poser sa question uniquement pour le genre (Mesitius vs Heterocoelia), pour ce qui nous concerne, en respectant la règle de suivre la nomenclature actuelle (FE + INPN), c'est Heterocoelia.

Ensuite, vu que je n'ai pas la réponse à sa question et que je ne peux pas lui envoyer la bestiole pour qu'il se fasse un avis par lui-même, je vais lui proposer de lui transmettre le fichier en pleine résolution des quelques vues dorsales et frontales dont je dispose, pour le cas où il pourrait y voir des détails pas forcément bien lisibles sur les photos compressées.
... Pierre.
Bilule
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 18 juillet 2007, 20:41
Localisation : Littoral provençal

Bethylidae bicolore microptère (jardin)

Message par Bilule »

Le mieux effectivement eût été que tu puisses lui envoyer le spécimen. Mais peut-être saura-t-il lire les photos?

D'après ce que j'ai lu dans divers papiers, les caractères sont extrêmement variables selon la taille et d'un individu à l'autre, il y a peu de caractères diagnostiques, et les femelles sont plus difficiles à identifier que les mâles.
Plusieurs espèces de Mesitius sont passées dans deux autres genres. Qu'est-ce qui maintenant distingue Mesitius de Heterocoelia? Quels critères permettent de dire qu'il s'agit ici d'un Heterocoelia et non d'un Mesitius?

Le couplet ruficollis/foenaria ne compare pas les mêmes caractères (hormis couleur (et encore, il n'y a pas de mention de couleur de la tête de foenaria), clypéus, cellule costale et taille (mais pas même une fourchette de tailles pou foenaria...)). Sur les photos, seules les couleurs et la taille sont appréciables. Ici elles penchent pour ruficollis. Mais ruficollis est censé avoir un sillon frontal distinct, il me semble qu'il devrait être visible s'il était présent, mais je n'en vois pas.
Dans ce genre de cas moi je ne conclue rien.
Avatar du membre
Pierre06
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 23 avril 2010, 18:45
Localisation : Cagnes-sur-Mer (06)

Bethylidae bicolore microptère (jardin)

Message par Pierre06 »

Pas de fourchette, mais il y a une indication de la taille pour foenaria : 6 mm. À 4,4 mm, ma bête est donc bien loin de cette espèce.

Pour le front, les vues frontales me semblent sans ambiguïté : il n'y a là aucun relief (tant en creux qu'en bosse), à part le grêlage général du tégument, que je trouve bien marqué.

Sur la vue frontale de face, je vois les ocelles placés sur le bord interne d'un creux de diamètre environ 3 fois plus grand qu'eux.

Ce qui fait effectivement quelques éléments contradictoires par rapport à ce qui me semble indiqué dans la clé.

Plan B, contacter M. Móczár pour recueillir son avis... s'il est encore joignable. :wink:
... Pierre.

Retourner vers « Apocrites »