Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

[Colletes hederae F+M] Elles trompaient le lierre pour la bruyère.

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Avatar du membre
Bastentomo44
Membre
Enregistré le : mercredi 13 mai 2015, 18:57
Localisation : Vannes et Nantes

[Colletes hederae F+M] Elles trompaient le lierre pour la bruyère.

Message par Bastentomo44 »

Bonjour,

J'ai vu ces Colletes il y a deux semaines dans une lande en Loire-Atlantique. Vu la période, je partirais bien pour C. hederae, mais le fait qu'elles étaient plus attirés par la Bruyère en fleur que par le lierre fait que je me pose de question. Confirmez vous C. hederae (qui n'est pas spécialisé que pour une espèce végétale du coup ?), ou serait-ce autre chose ?

Ça me permet également de partager cette photo sympathique d'un accouplement, je n'avais encore réussi à en faire les saisons précédentes pour cette espèce.

Image
Bastien Moisan : France : Abbaretz : 44170 : 20/09/2017
Altitude : NR - Taille : non mesuré
Réf. : 192899

Image
Bastien Moisan : France : Abbaretz : 44170 : 20/09/2017
Altitude : NR - Taille : non mesuré
Réf. : 192900

Image
Bastien Moisan : France : Abbaretz : 44170 : 20/09/2017
Altitude : NR - Taille : non mesuré
Réf. : 192901

Merci, bonne soirée.
Hé mon pâté !

Balises :
Avatar du membre
jean-françois
Membre
Enregistré le : samedi 3 août 2013, 11:24
Localisation : Nanterre

Elles trompaient le lierre pour la bruyère.

Message par jean-françois »

Belles photos, bravo :0024:
Jean-François
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Elles trompaient le lierre pour la bruyère.

Message par lauzette »

Superbe :bienvu:
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa
Avatar du membre
Sarcophage77
Animateur
Enregistré le : samedi 20 juillet 2013, 19:35
Localisation : Chessy (77)

Elles trompaient le lierre pour la bruyère.

Message par Sarcophage77 »

Pour confirmer, il faudrait une photo de trucs vraiment chiants.

Ou la couleur du pollen dans des scopae biens pleins.
" La fleur du bouquet fannnnnnnnnnne, et jamais ne renaît ! "
" sanctis recorda sanctis deus rex"

Ego te, puer curiosus!
Eric Dufrêne
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 28 février 2007, 14:58
Localisation : Essonne

Elles trompaient le lierre pour la bruyère.

Message par Eric Dufrêne »

Il faut bien comprendre que la spécialisation concerne "uniquement" le pollen et pas le nectar
Les abeilles ont besoin des deux pour nourrir les larves et seulement de nectar pour se nourrir elles même
De ce fait les femelles sont souvent plus spécialisées dans leur comportement que les mâles qui ne récoltent que du nectar pour se nourrir
Toutefois chez certaines espèces il existe aussi une spécialisation pour le nectar du fait de la forme des corolles de fleur (position des nectaires etc.) en relation avec la longueur de la langue, la taille de l'espèce, etc. mais pas de spécialisation du fait de la composition du nectar
Dans le cas qui nous intéresse j'ai déjà observé plusieurs fois Colletes hederae femelle et Colletes succinctus femelle butinant sur le même pied de Callune (La bruyère, Erica sp. est encore en fleur ?)
Là, avec la couleur dorée, les larges bandes pileuses et la période tardive de l'accouplement je mettrai bien une petite pièce sur C. hederae mais rien de sur
Avatar du membre
Sarcophage77
Animateur
Enregistré le : samedi 20 juillet 2013, 19:35
Localisation : Chessy (77)

Elles trompaient le lierre pour la bruyère.

Message par Sarcophage77 »

C'est le groupe de C. succinctus en tous cas.
" La fleur du bouquet fannnnnnnnnnne, et jamais ne renaît ! "
" sanctis recorda sanctis deus rex"

Ego te, puer curiosus!
Avatar du membre
Bastentomo44
Membre
Enregistré le : mercredi 13 mai 2015, 18:57
Localisation : Vannes et Nantes

Elles trompaient le lierre pour la bruyère.

Message par Bastentomo44 »

Bonjour,
Merci à vous tous pour vous retour et merci Eric pour ces explications !
Et est-ce que C. succinctus est présente en Loire-Atlantique ?
J'ai un document de Bretagne Vivante qui parle de C. cunicularius, C. halophilus, C. hederae et C. similis mais pas de C. succinctus, même si dans l'étude peu de sites ont été inventoriées. Il est d'ailleurs précisé que C. halophilus ressemble à C. hederae mais ne fréquente pas le même habitat.
Hé mon pâté !
Avatar du membre
Sarcophage77
Animateur
Enregistré le : samedi 20 juillet 2013, 19:35
Localisation : Chessy (77)

Elles trompaient le lierre pour la bruyère.

Message par Sarcophage77 »

Bastentomo44 a écrit : mercredi 11 octobre 2017, 15:36 Bonjour,
Merci à vous tous pour vous retour et merci Eric pour ces explications !
Et est-ce que C. succinctus est présente en Loire-Atlantique ?
J'ai un document de Bretagne Vivante qui parle de C. cunicularius, C. halophilus, C. hederae et C. similis mais pas de C. succinctus, même si dans l'étude peu de sites ont été inventoriées. Il est d'ailleurs précisé que C. halophilus ressemble à C. hederae mais ne fréquente pas le même habitat.
Je doute, qu'il n'y ai que ces espèces, celles-ci sont les Grosses espèces coloniales. Et en effet C. hederae et C. halophilus et Colletes succinctus sont des sosie impossibles à différencier si on a pas la plantes sur laquelle elles récoltent la pollen.
" La fleur du bouquet fannnnnnnnnnne, et jamais ne renaît ! "
" sanctis recorda sanctis deus rex"

Ego te, puer curiosus!
Eric Dufrêne
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 28 février 2007, 14:58
Localisation : Essonne

Elles trompaient le lierre pour la bruyère.

Message par Eric Dufrêne »

Bon la plante c'est risqué pour le binôme succinctus/hederae comme j'ai déjà expliqué
Pour C. hallophilus je ne me prononcerais pas mais pour succinctus et hederae que je vois par centaines chaque année et que j'ai en collection je constate que sur des spécimens frais (comme ceux qui s'accouplent par exemple) hederae est beaucoup plus dorée que succinctus qui est jaunatre à grise et surtout la largeur des bandes pileuses est nettement supérieur au 1/3 du tergite chez hederae à peine 1/4 chez succinctus. C'est bien net chez les femelles, plus subtil chez les mâles
Pour une fois que je suis plus optimiste que sarco :wink:
Avatar du membre
Bastentomo44
Membre
Enregistré le : mercredi 13 mai 2015, 18:57
Localisation : Vannes et Nantes

Elles trompaient le lierre pour la bruyère.

Message par Bastentomo44 »

Merci pour vos réponse. Si je récapitule, le moyen le plus fiable de savoir si l'on a à faire à C. hederae est de voir une femelle butiner des fleurs de lierre ?
Hé mon pâté !

Retourner vers « Apocrites »