Megachile mâle à dominante jaune ?

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Avatar du membre
JeanSeb2
Membre
Enregistré le : lundi 13 juin 2011, 20:16
Localisation : Illkirch

Megachile mâle à dominante jaune ?

Message par JeanSeb2 » samedi 17 février 2018, 12:07

J’ai choisi de le baptiser ainsi car la démarche a été complexe, pour moi, pour arriver à sortir quelque chose à partir de mes photos… C’est un choix non esthétique de montrer 5 photos : une dent est visible au coin de l’œil !

En première analyse, je vous avais montré un nichoir de mon jardin positionné pour être au soleil vers 9h et qui a accueilli plusieurs mâles de Megachile « à gants blancs » (8 individus de 2 espèces en apparence, avec des « grandes têtes et des petites têtes » en 2014 à 2016). Il n’y pas eu de femelles qui ont obturé leurs trous ; sinon une osmia cornuta qui en a obturé 4-5 sur le haut) dont un a été identifié willughbiella sur le nichoir et un second sur lavande (idem, mais j’ai un doute).
viewtopic.php?f=3&t=145977&p=1166541#p1166541
viewtopic.php?f=3&t=145544&hilit=megach ... lughbiella

L’autre restait inconnu ; la seule série que j’avais où un individu qui est sorti était partielle, sans vue de l’abdomen en totalité, ni le détail du tarse 1.

Un autre problème aussi, c’est qu’avec 5 ou 6 photos dans le meilleur des cas, ici, évaluer la taille de l’animal n’était pas possible dans sa position. Mais sa vue d’une antenne si dilatée en extrémité me hantait…
A force de chercher dans les sujets du forum, je retentais une recherche sur M. circumcincta. Et là, un sujet de Gilles, puis Dav apportent un critère impossible à voir, jusqu’à ce qu’on distingue l’endroit, puis la forme de cette dent :viewtopic.php?f=3&t=49152
=> Plutôt M. nigriventris que M. circumcincta ou que M. willughbiella ?
gilles
Réponse de Dav :
Le Bellmann propose une photo de mâle de M. nigriventris dont la ressemblance avec l'individu photographié ici est loin d'être frappante ce qui n'invalide pas pour autant ta proposition. Il précise aussi pour cette espèce "Mâle avec les tarses antérieurs blancs, élargis, bordés d'une longue frange de poils, comme chez M. lagopoda et une longue dent pointue à la base des mandibules, sur l'extérieur".
Image
Jean-Sébastien Carteron : France : Illkirch-Graffenstaden : 67400 : 18/05/2014
Altitude : 144 m - Taille : 13 mm estimation
Réf. : 200097

Sur le moment, je croyais pouvoir aller vers nigriventris avec ce détail qui pouvait être visible sur ma série. Une petite vérification en photos chez Steven Falck en comparant ses mâles de circumcincta au mien, et là, même chose, des épines sur la mandibule et/ou plutôt un aspect chagriné sur la mandibule. J’étais perdu !

Recherches en répartition : les 2 espèces apparaissent au Royaume Uni et proches de chez moi (Haut-Rhin et Belgique).

Ma seconde analyse à l’aide de la clé illustrée de clés de Pauly A. (difficile de caractériser le tarse 1 sur ces photos pour l’instant) et de la clé de Ponomareva 1978 (traduite par Descamps 1991). Cette dernière (clé des mâles p. 70 en bas, n°58) m’a apporté de nouveaux indices :
- Dernier article du funicule plus ou moins dilaté… voir en 65 (willughbiella, lagopoda, maritima, fulvimana, circumcincta, nigriventris et maaki)

- Tarses antérieurs fortement dilatés ou moins : ici, ce critère est ambigüe… Surtout pour nigriventris.

- Les fémurs sont trop peu visibles. Mais un critère apparait pour circumcincta, nigriventris et maaki (à éliminer pour ses tergites à longs poils grisâtres sur T4-T5) : fémurs et tibia antérieurs entièrement ou partiellement noirs à l’extérieur ; seul le tiers de l’apex des tibias est jaunâtre.
A ce stade, seule willughbiella (12-14 mm) pourrait encore être candidate avec des tibias plus ou moins renflés, mais elle ne possèderait pas : « le tiers de l’apex des tibias antérieurs jaunâtre ». Le 1er article du tarse postérieur est étroit, long, trois fois plus long que large (critère difficile en photo) et « bandes apicales des tergites imprécises » sont des critères difficiles à apprécier. La dent puissante sur les hanches antérieures est invisible sur photos.
Circumcincta (10-11 mm) aurait les tergites 3-5 avec des bandes apicales grisâtres, étroites. Ceci, je ne l’observe pas.
Chez circumcincta : le 2ème article du funicule serait un peu plus long que le troisième article.
Nigriventris (13-15 mm) aurait sur T4-T5 des poils clairs sur le dessus de la partie apicale (j’inverse la phrase « pas de poils clairs sur les côtés de la partie apicale »). T6 avec une échancrure semi-circulaire (à bord interne denticulé) ; visiblement denticulé sur les côtés du bord apical.
Pour l’antenne, un critère parait intéressant : le 2ème article du funicule est égal au deux-tiers de la longueur du 3ème article.
C’est ce critère que j’observe effectivement, sur la dernière photo de ma série.

Ma 3ème analyse provient d’une nouvelle série de 4 photos de 2016. Ici, en 4 photos, le mâle est resté posé sur une feuille de framboisier, situé à moins d’1 m du nichoir à mâles, le temps pour moi de « tourner » au tour de son abdomen…
Voir ce sujet : viewtopic.php?f=3&t=179596&p=1443599#p1443599

Image
Jean-Sébastien Carteron : France : Illkirch-Graffenstaden : 67400 : 18/05/2014
Altitude : 144 m - Taille : 13 mm estimation
Réf. : 200098

Image
Jean-Sébastien Carteron : France : Illkirch-Graffenstaden : 67400 : 18/05/2014
Altitude : 144 m - Taille : 13 mm estimation
Réf. : 200099

Image
Jean-Sébastien Carteron : France : Illkirch-Graffenstaden : 67400 : 18/05/2014
Altitude : 144 m - Taille : 13 mm estimation
Réf. : 200100

Edit : très intéressant... Elle pourrait maintenir la griffe de sa patte antérieure appuyée sur la dent principale à la base de sa mandibule (photo ci-dessus).

Image
Jean-Sébastien Carteron : France : Illkirch-Graffenstaden : 67400 : 18/05/2014
Altitude : 144 m - Taille : 13 mm estimation
Réf. : 200101

Edit : cela m'est revenu ; ces trous ont été percés à 8 mm (remesurés) de diamètre.

Il se pourrait que l'on puisse voir plusieurs dents sur la base de la mandibule, dont une "vers l'arrière" qui forme ici comme une échancrure. La dent principale serait celle qui émet un point lumineux.

Ces dents sont grossièrement similaires à celles de cet individu : viewtopic.php?f=3&t=145544

Balises :

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Apocrites »