Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

Ophioninae mâle

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Avatar du membre
gudbuche
Membre
Enregistré le : mardi 8 décembre 2009, 17:44
Localisation : Val de marne

Ophioninae mâle

Message par gudbuche »

Bonjour à toustes !

Hier, dans une applique lumineuse, j'ai récupéré quelques bestiaux tout secs, dont un ophioninae.
Comme le Val de Marne n'est pas représenté dans la carte de répartition de la galerie pour cette espèce,
je vous en envoie des photos illustrant les critères qui m'ont permis de lui donner une identité.

Image
Philippe Legros : France : Villiers-sur-marne : 94350 : 28/12/2020
Altitude : 79 m - Taille : 14 mm
Réf. : 273671

J'ai utilisé cette clé de Gavin R. Broad .
Comme vous aimez bien jouer, je commence par des photos montrant les derniers critères permettant d'aller à l'espèce dans l'ultime étape de la clé pour cette bestiole.
Si je ne me suis pas gouré... :-|

Image
Philippe Legros : France : Villiers-sur-marne : 94350 : 28/12/2020
Altitude : 79 m - Taille : 14 mm
Réf. : 273672

En fait je vous montrerai le dernier critère plus tard, car je ne suis pas sûr de bien le comprendre.
Le grémil pourpre-bleu préfère l'orée des bois

Balises :
Avatar du membre
gudbuche
Membre
Enregistré le : mardi 8 décembre 2009, 17:44
Localisation : Val de marne

Ophioninae mâle

Message par gudbuche »

Je ne suis plus sûr du tout de l’espèce que j'envisageais : Ophion obscuratus.

Les critères dont je parle plus haut sont ceux de la clé de Gavin Broad : Keys for the identification of British and Irish nocturnal Ichneumonidae

1. Carène occipitale complète. Stemmaticum testacé (zone qui englobe les ocelles). (photo 3)
Les ailes ne sont pas jaune et le scutellum se rétrécit à l'apex. > 3

3. Corps sans marques noires. Ailes transparentes, pas jaune. > 4

4. Longueur de l'aile antérieure = 16 mm (exit O.minutus). Veine Rs-m pas spécialement épaisse à la jonction avec le pterostigma. Souvent uniformément testacé. > 5

5. couleur jaune pâle : sur la zone ocellaire, formant des bandes sur le mesoscutum et à l'apex du pterostigma et couramment sur le mesopleuron. > 6

6.Antenne avec plus de 51 flagellomères. (exit forticornis) J'en compte 66 (voir photo 1) en plus du scape, du pédicelle et d'un anellus.
- Distance entre ocelle postérieure et carène occipitale bien inférieure à 2 fois la plus grande largeur du 1er flagellomère. Oui (voir photos 1 & 2)

Tout ça colle avec Ophion obscuratus dans la clé.
Mais j'ai un souci avec le dernier critère :
"third metasomal segment, in lateral view, up to 3.0 x as broad apically as at base (Fig.3b)"
Ma traduction : 3ème segment du gastre, vu de côté, jusqu'à 3 fois plus large à l'apex qu'à la base.
(Si on mesure sur la figure l'apex est 2,5 fois plus large)
Chez ma bestiole le 3eme segment n'est qu'à peu près 1,6 fois plus large à l'apex.

Image
Philippe Legros : France : Villiers-sur-Marne : 94350 : 28/12/2020
Altitude : 79 m - Taille : 14 mm
Réf. : 273941

A noter que c'est un mâle, ce qui ne facilite pas les choses, les clés étant plutôt axées sur les femelles.

Depuis, dans un sujet, j'ai découvert qu'une clé suédoise était plus à jour, je suis en train de me bagarrer avec.

...

Edit (09 Janvier) : Pour moi c'est un mâle Ophion obscuratus. Je pense avoir retrouvé (puis photographié) la plupart des critères indiqués dans la description de l'espèce dans la clé suédoise.
Le grémil pourpre-bleu préfère l'orée des bois
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

Ophioninae mâle

Message par pierred »

Tu as deux images orphelines dans la galerie.
Ce sont celles dont tu parles ?
Pierre D.
Avatar du membre
gudbuche
Membre
Enregistré le : mardi 8 décembre 2009, 17:44
Localisation : Val de marne

Ophioninae mâle

Message par gudbuche »

Comme je n'ai pas de retour sur ce sujet, j'ai eu un coup de blues et il m'est paru inutile de continuer mon soliloque.
Je me suis donc ravisé et supprimé un message en cours contenant un premier montage de 2 vues. Montage dont j'avais déjà supprimé une version avec trois vues auparavant. :roll:

Ces photos peuvent être supprimées.
Je ne me doutais pas qu'elles restaient dans la galerie quand on les supprime soit même.
Pardon pour le boulot.
Le grémil pourpre-bleu préfère l'orée des bois
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

Ophioninae mâle

Message par pierred »

Le retour n'est pas automatique. Il ne faut pas désespérer. Parfois, il y a des trains de déblocage.
Pierre D.
wp728149
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 31 octobre 2018, 11:56
Localisation : Tarn

Ophioninae mâle

Message par wp728149 »

Désolé si je suis pas des plus actifs ces derniers temps j'ai eu la bonne idée de me faire renverser par une voiture...

Pour la det. vu la période et les marques jaunes bien distinctes c'est effectivement censé être O. obscuratus
Les Ichneumonidae c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber

William
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Ophioninae mâle

Message par lauzette »

wp728149 a écrit : dimanche 10 janvier 2021, 18:13 j'ai eu la bonne idée de me faire renverser par une voiture...
Les jeunes ne savent plus quoi inventer... :0005:
Rien de grave, je suppose, si tu es de retour ?
Aime-toi, le ciel t’aimera...
"La colère vide l'âme de toutes ses ressources, de sorte qu'au fond paraît la lumière." F. Nietzsche
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

Ophioninae mâle

Message par pierred »

Du coup, tu peu peut-être recomposer ton message et y rajouter les photos prévues. Cela peut compléter le sujet ?
Pierre D.
Avatar du membre
gudbuche
Membre
Enregistré le : mardi 8 décembre 2009, 17:44
Localisation : Val de marne

Ophioninae mâle

Message par gudbuche »

Merci à vous. OK j'arrête de bouder. :)
C'est moi qui suis désolé wp728149, j'espère que la voiture n'a pas fait trop de dégâts.

La clé suédoise (dispo ICI) est celle que tu conseillais d'utiliser dans un sujet de Lauzette en mai dernier.
J'ai cherché à photographier les caractères présents dans la description d'O.obscuratus, espèce apparemment la plus proche de mon Ophion mâle.

J'ai donc recomposé mon message avec les deux vues que j'avais remballées :

Image
Philippe Legros : France : Villiers-sur-marne : 94350 : 28/12/2020
Altitude : 79 m - Taille : 14 mm
Réf. : 274232

Les critères concernés, dans la clé :

- Malar space about 0.2 times as long as mandibular base in female and male.
> L'espace malaire me semble faire presque 0,3 fois la largeur de la base de la mandibule si celle-ci est à mesurer après la petite "charnière" arrondie.

- Mandibular gape right-angled, with internal angles.
> S'il s'agit bien de l'écart entre les deux dents à l'apex de la mandibule, l'angle est un peu plus fermé que droit et je ne vois pas d'angles internes.

- Occipital carina almost straight in its lower part joining hypostomal carina at an angle of 45–60 degrees.
> Ça me parait bon, mais la tête n’étant pas détachée l'angle entre les carènes occipitale et hypostomale n'est pas évident à apprécier.

Sinon, sur la 3ème vue que j'ai insérée l'écart entre œil et ocelle postérieur me semble bien inférieur au tiers du diamètre de l'ocelle.
- Gap between compound eye and lateral ocellus usually distinct, about 0.3 times the diameter of ocellus.

Entre la traduction et l'interprétation j'ai possiblement glissé quelques bourdes, je m'en excuse à l'avance.

Il me reste de la carène epicnémiale, du propodeum, de l'éperon de tibia 3, du trochantellus 3 aussi,
du 1er segment du gastre, de l'aile...

si on me caresse dans le sens du poil je les montre.
Le grémil pourpre-bleu préfère l'orée des bois
Avatar du membre
gudbuche
Membre
Enregistré le : mardi 8 décembre 2009, 17:44
Localisation : Val de marne

Ophioninae mâle

Message par gudbuche »

Voici une vue de la face postérieure du propodeum
et une vue de dessous qui montre la carène épicnémiale, entre prépectus et mesopleures si je ne me trompe pas.

Image
Philippe Legros : France : Villiers-sur-marne : 94350 : 28/12/2020
Altitude : 79 m - Taille : 14 mm
Réf. : 274265

Pour les carènes du propodeum je ne vois rien qui ressemble vraiment à ça dans la clef.
Sur la figure qui correspond aux femelles O. obscuratus, luteus et scutellaris la carène transversale postérieure est absente.
Dans la description de l'espèce il est dit que cette carène est habituellement uniquement présente latéralement et largement interrompue au milieu.

La carène épicnémiale m'a l'air de coller avec la description d'obscuratus :
- Epicnemial carina, in antero-ventral view, with pleurosternal angles obviously anterior to sternal angles.
> Carène épicnémiale (vue antero-ventrale) : Angles pleurosternaux manifestement antérieurs aux angles sternaux. > Oui
- Sternal angles rounded, epicnemial carina between sternal and pleurosternal angles usually less concave than in O. variegatus.
> Angles sternaux arrondis. > Oui
--Carène épicnémiale, entre les angles sternaux et pleurosternaux, habituellemnt moins concave que chez O.variegatus. > Je n'ai pas trouvé de photo pour comparer.
- Pleurosternal angles rounded, obtuse, rarely right angeled.
> Angles pleurosternaux arrondis, obtus, rarement en angle droit. > Oui, ces angles sont arrondis et obtus.
Le grémil pourpre-bleu préfère l'orée des bois

Retourner vers « Apocrites »