Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

Ophioninae mâle

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

wp728149
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 31 octobre 2018, 11:56
Localisation : Tarn

Ophioninae mâle

Message par wp728149 »

C'est vrai que la date est presque tardive dt il est possible qu'il s'agisse d'autre chose... Niklas m'avait indiqué qu'il y avait au moins 2 autres espèces du groupe obscuratus à décrire, une estivale dont j'ai un specimens et qui est peu marqué de jaune et une du fin fond de l'hiver que j'ai jamais vu... il faudra attendre que la révision à l'échelle européenne sorte !
Les Ichneumonidae c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber

William

Balises :
Avatar du membre
gudbuche
Membre
Enregistré le : mardi 8 décembre 2009, 17:44
Localisation : Val de marne

Ophioninae mâle

Message par gudbuche »

Pour la période, attention, la bestiole était peut-être morte depuis des mois à la date où je l'ai trouvée.

Image
Philippe Legros : France : Villiers-sur-marne : 94350 : 28/12/2020
Altitude : 79 m - Taille : 14 mm
Réf. : 274288

1ere vue : 1er segment du gastre. Ici, la partie sclérotisée du 1er sternite se termine peu après le niveau du spiracle du 1er tergite.
- (Sclerotised section of first sternite ending level with spiracle).

2eme vue : Patte postérieure. Chez ma bestiole l'éperon apical interne du tibia 3 fait environ 1 tiers de la longueur du métatarse.
- (Inner spur of hind tibia long about 0.3‒0.4 times as long as metatarsus).

3eme vue : Patte postérieure. Le trochantellus est légèrement plus court que long en vue dorsale.
- (Hind trochantellus slightly shorter than wide in dorsal view).

Y'a pas la bestiole en entier...et les ailes... (Radius sinueux, pterostigma, longueur du ramellus, cassure du nervellus...
Je persiste ? Ça peut servir ou bien ?

Au fait... j'avais jamais remarqué que les ailes étaient pileuses sur les deux faces, je sais pas pourquoi, je ne m'y attendais pas.
Modifié en dernier par gudbuche le jeudi 14 janvier 2021, 21:39, modifié 1 fois.
Le grémil pourpre-bleu préfère l'orée des bois
Avatar du membre
gudbuche
Membre
Enregistré le : mardi 8 décembre 2009, 17:44
Localisation : Val de marne

Ophioninae mâle

Message par gudbuche »

L'Ophion au complet, comme on l'avait trouvé la veille.

Image
Philippe Legros : France : Villiers-sur-marne : 94350 : 28/12/2020
Altitude : 79 m - Taille : 14 mm
Réf. : 274330
Photo prise le 29 Décembre.
Le grémil pourpre-bleu préfère l'orée des bois
Avatar du membre
gudbuche
Membre
Enregistré le : mardi 8 décembre 2009, 17:44
Localisation : Val de marne

Ophioninae mâle

Message par gudbuche »

Les ailes droites.

Image
Philippe Legros : France : Villiers-sur-marne : 94350 : 28/12/2020
Altitude : 79 m - Taille : 14 mm
Réf. : 274404

- Fore wing length 16‒18 mm.
> Longueur de l'aile antérieure : 16 à 18 mm. > Ici l'aile antérieure fait 16 mm.

- Wing membrane clear.
> Je suppose qu'on peut traduire par "Ailes hyalines". Ce qui est le cas ici, je pense.

- Ramellus usually short, reaching 0.1‒0.3 times the width of the discosubmarginal cell.
> Ramellus habituellement court, atteignant 0,1 à 0,3 fois la largeur de la cellule discosubmarginale. > Oui, la longueur du ramellus fait 0,3 fois la largeur de la cellule (largeur prise au niveau du ramellus).

> Radius sinuous.
- Radius sinueux. > Oui, il sinue.

Voila.
Sinon j'ai noté que, sur l'aile postérieure, la cassure du nervellus se situe au dessus de son milieu, et qu'il y a 8 hamuli (7 sur l'aile droite mais il y en a un de cassé sûrement).
Le grémil pourpre-bleu préfère l'orée des bois
Avatar du membre
Sord
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 22 avril 2009, 19:26
Localisation : Sud Vendée. Marais Poitevin.

Ophioninae mâle

Message par Sord »

Salut.
:0024: pour le boulot.
Vu la complexité des critères j'hésite à identifier à l'espèce 2 exemplaires bien sombres entrés de nuit dans le bureau il y a 3 jours
Jérémie. Curieux de, et de la, nature.
Avatar du membre
gudbuche
Membre
Enregistré le : mardi 8 décembre 2009, 17:44
Localisation : Val de marne

Ophioninae mâle

Message par gudbuche »

Merci ! :)

J'ai bien profité de cette pauvre bestiole.
Les rares que j'ai rencontrés, vivants, de cette famille, impossible de les photographier comme ça.

Ce sont de grosses bêtes. Si on arrive à les voir, les critères ne sont pas si complexes que ça, je trouve.
La clé est bien faite (on pourrait mettre le lien dans les docs du forum),
avec une femelle ça doit être plus facile d'aller au bout.
Le grémil pourpre-bleu préfère l'orée des bois

Retourner vers « Apocrites »