[Acaeroplastes melanurus] Un petit gris

Ici est le point de rendez-vous des Cloportes.

Animateurs : entonantes44, noelouigre1

Avatar du membre
Orchallan
Membre
Enregistré le : mardi 20 juin 2017, 15:49
Localisation : SAINT NAZAIRE LOIRE ATLANTIQUE
Contact :

[Acaeroplastes melanurus] Un petit gris

Message par Orchallan » vendredi 15 décembre 2017, 18:36

Bonjour

Je continue mon immersion chez les isopodes avec ce sujet trouvé sur un mur
Toujours d'après la clé fournie par entonantes44
Uropodes toujours apparents en vue dorsale : 2
Uropodes lancéolés, plus longs que le telson : 4
Flagelles de 1 à 6 sections : 5
Flagelle avec 2 sections bien distinctes : 28 (déjà !?)
Corps pigmenté : 30
Angle postérieur du 1er pereionite arrondi, dépourvu de sinuosité : 31
Le contour du pleion et du pereion forme un décalage, comme une marche d'escalier : 33
Cela m'amène au genre Porcellionides et 3 espèces proposées : P cingendus P sexfesciatus P prunosus

Je ne vois particulièrement de prunosité, donc selon la clé il ne me reste que Porcellionides gingendus, espèce présente dans de nombreux habitats .... ce serait trop simple, non ?
Image
ORCHALLAN : France : Saint-Nazaire : 44600 : 15/12/2017
Altitude : 24 m - Taille : 7 mm
Réf. : 197361
Image
ORCHALLAN : France : Saint-Nazaire : 44600 : 15/12/2017
Altitude : 24 m - Taille : 7 mm

Merci
Réf. : 197362
Allan

"Vieillir, c'est savoir perdre"
Georges Wolinski

Balises :

noelouigre1
Animateur
Enregistré le : lundi 14 avril 2008, 11:23
Localisation : St Martin de Connée-53

Un petit gris

Message par noelouigre1 » samedi 16 décembre 2017, 21:35

Ta réflexion semble correcte...
Peux-tu voir l'impression transverse sur chaque segment typique des P. Sexfasciatus et cingendus?

Avatar du membre
Orchallan
Membre
Enregistré le : mardi 20 juin 2017, 15:49
Localisation : SAINT NAZAIRE LOIRE ATLANTIQUE
Contact :

Un petit gris

Message par Orchallan » dimanche 17 décembre 2017, 8:41

Ah, c'est là où le bât blesse, n'ayant jamais été confronté à ces bestioles, j'ai bien lu cet élément dans la clé, mais ,e vois pas bien ce qu'il faudrait voir :oops:
Allan

"Vieillir, c'est savoir perdre"
Georges Wolinski

Avatar du membre
entonantes44
Animateur
Enregistré le : dimanche 20 juillet 2014, 21:10
Localisation : Gironde / Charente Maritime

Un petit gris

Message par entonantes44 » dimanche 17 décembre 2017, 19:06

Tu peux voir les impressions transverses sur cette photo en galerie (lignes claires sur chaque péréionite). :wink:
Brendan

Avatar du membre
Orchallan
Membre
Enregistré le : mardi 20 juin 2017, 15:49
Localisation : SAINT NAZAIRE LOIRE ATLANTIQUE
Contact :

Un petit gris

Message par Orchallan » dimanche 17 décembre 2017, 19:25

Merci, c'est en effet très net et intelligible sur ta photo.... je crains que ce ne soit pas le cas pour le mien, donc vraisemblablement P pruinosus si j'ai bien compris, une autre photo du même individu, si cela peut aider :

Image
ORCHALLAN : France : Saint-Nazaire : 44600 : 14/12/2017
Altitude : 12 m - Taille : 6 mm
Réf. : 197485
Allan

"Vieillir, c'est savoir perdre"
Georges Wolinski

noelouigre1
Animateur
Enregistré le : lundi 14 avril 2008, 11:23
Localisation : St Martin de Connée-53

Un petit gris

Message par noelouigre1 » dimanche 17 décembre 2017, 23:01

Si tu ne vois pas de ligne...c'est qu'il n'y en a pas!
Cette espèce à été observée dans le NW après publication de la clé il me semble, sans doute prés d'une dizaine d'espèces sont manquantes :cry:

Il faut chercher dans la galerie un autre genre proche morphologiquement...

Avatar du membre
Orchallan
Membre
Enregistré le : mardi 20 juin 2017, 15:49
Localisation : SAINT NAZAIRE LOIRE ATLANTIQUE
Contact :

Un petit gris

Message par Orchallan » lundi 18 décembre 2017, 11:15

Bonjour

Merci pour ce retour, l'exploitation de la clé me conduisait à 3 espèces :
Porcellio cingendus P sexfesciatus P pruinosus
L'absence d'impression transverse (critère que j'ai maintenant bien intégré grâce à vous) disqualifiait les deux premiers, restait de facto Porcellio pruinosus

Je crois comprendre au travers du dernier mail de noelouigre1 que mon specimen procède d'une autre espèce non mentionnée dans la clé et à rechercher en galerie
, il est vrai que l'habitus de mon bestiau me semblait très éloigné de P pruinosus, absence de pruine et coloration (les sujets en galerie sont plutôt gris bleuté ...

Je me recolle donc à la recherche en galerie avec le seul critère de l'habitus ... :)
Modifié en dernier par Orchallan le lundi 18 décembre 2017, 11:37, modifié 1 fois.
Allan

"Vieillir, c'est savoir perdre"
Georges Wolinski

Avatar du membre
Orchallan
Membre
Enregistré le : mardi 20 juin 2017, 15:49
Localisation : SAINT NAZAIRE LOIRE ATLANTIQUE
Contact :

Un petit gris

Message par Orchallan » lundi 18 décembre 2017, 11:36

Si je reste dans la famille des Porcellionidae et élimine le genre Porecellio, restent :
- Acaeroplastes melanurus : pas convaincu notamment par la couleur des antennes (mais est ce un critère distinctif ?)
- Caeroplastes porphyrivagus : je ne vois pas de décrochement en marche d'escalier au niveau du contour du pleion et du pereion
- Lucasius pallidus ; idem je ne vois pas de décrochement net
- Porcellionides cingendus / pruinosus / sexfasciatus ..... ce n'est pas la même chose que Porcellio cingendus / pruinosus / sexfasciatus ? : :?

Bon, force est de constater que je suis un peu paumé ... Acaeroplastes melanurus par défaut et sans conviction :oops:
Allan

"Vieillir, c'est savoir perdre"
Georges Wolinski

noelouigre1
Animateur
Enregistré le : lundi 14 avril 2008, 11:23
Localisation : St Martin de Connée-53

Un petit gris

Message par noelouigre1 » lundi 18 décembre 2017, 14:49

Elles ont quoi ses antennes ? :0007:
Sur la dernière photo le flash les a cramées.

Donc par élimination effectivement tu as bien deviné :0024: , c'est A. melanurus, une espèce pas trop rare dans ton coin, surtout visible sous les écorces de platane en hiver (et en battage d'arbustes en été). Le pléon bien sombre, les nombreuses petites taches claires sur le corps et les uropodes incruvés, falciformes, sont autant d'indices.

C. porphyrivagus et Lucasius pallidus sont deux espèces du sud, pas encore signalées dans la moitié nord de la France. (et pour le genre Porcellionides il était autrefois nommé Metoponorthus)

Avatar du membre
Orchallan
Membre
Enregistré le : mardi 20 juin 2017, 15:49
Localisation : SAINT NAZAIRE LOIRE ATLANTIQUE
Contact :

Un petit gris

Message par Orchallan » lundi 18 décembre 2017, 15:13

Parfait, merci encore .. cette bestiole et donc déterminée et j'avance peu à peu, grâce à vous :0024:
Allan

"Vieillir, c'est savoir perdre"
Georges Wolinski

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Isopodes »