Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

[34] [Stage] stage de Licence fourmis du complexe Tapinoma nigerrimum

Les offres d'emplois en Entomologie.

Animateur : Sans animateur

Avatar du membre
Otopteryx-volitans
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 9 mars 2006, 11:54
Localisation : Seine-et-Marne (Vaux-le-pénil))

[34] [Stage] stage de Licence fourmis du complexe Tapinoma nigerrimum

Message par Otopteryx-volitans »

Je relais cette offre de stage.

Intitulé du stage de Licence :
Effet du caractère envahissant des fourmis du complexe Tapinoma nigerrimum sur la myrmécofaune et identification des sources de propagation
Laboratoire d’accueil :
UMR 5175, CEFE, Centre d’Écologie Fonctionnelle et Évolutive, Montpellier
Encadrants :
1- Encadrante : Julia Centanni, Université Paul-Valéry Montpellier 3, CEFE, route de Mende 34090 Montpellier. julia-jane.centanni@univ-montp3.fr, 06 79 61 79 65
2- Co-responsable : Alan Vergnes, Université Paul-Valéry, CEFE
Description du stage :
Contexte :
Les activités humaines ont fait entrer le monde dans une période de changements globaux où l’on observe un déclin majeur des espèces. Les invasions biologiques sont un des facteurs responsables de ce déclin (Bertelsmeier et al., 2016). En raison de leur rôle majeur dans le fonctionnement des écosystèmes, les impacts des fourmis envahissantes sont majeurs.
Le complexe taxonomique Tapinoma nigerrimum est un ensemble d’espèces de fourmis vivant dans les sols. Si une des "espèces" du complexe ; T. nigerrimum occupe des habitats naturels ouverts dans la région méditerranéenne et construit des nids faiblement peuplés, les autres (T. darioi et T. magnum) prospèrent dans différentes villes d’Europe (Seifert et al., 2017) et particulièrement dans la Métropole de Montpellier où leur présence a été confirmée dans un grand nombre d’espaces verts. Des travaux préliminaires menés sur ses espaces verts indiquent un effet de la présence des formes envahissantes sur le reste de la myrmecofaune (autres espèces de fourmis). L’effet de la gestion des espaces verts mériteraient d’être approfondi ainsi que les mécanismes responsables de la propagation. Des travaux menés à Lyon ont identifié le transport de plantes comme principale source de propagation.
Objectifs :
Les objectifs du stage sont (1) de mieux comprendre les conséquences de l’invasion par T. darioi et T. magnum sur le reste de la myrmécofaune et notamment l’interaction avec la gestion des espaces verts ; (2) d’identifier les sources de propagation.
Hypothèse :
Les conséquences sur la myrmécofaune seraient amplifiées par certaines pratiques de gestion comme l’irrigation. Les jardineries et les pépinières seraient la principale source de propagation.
Méthodologie :
La majeure partie du travail consistera à échantillonner et à identifier la myrmecofaune dans des parcs envahis ou non envahis ainsi que dans des pépinières et des jardineries.
Pré-requis :
Rigueur, goût pour le terrain et pour l'expérimentation, goût pour l'entomologie, minutieux. Des connaissances sur les fourmis seront appréciées.
Condition du stage : Début avril 2020
Candidatures : Merci d'envoyer un CV et une lettre de motivation à Julia Centanni,
julia-jane.centanni@univ-montp3.fr
Références :
Bertelsmeier, C., Blight, O., and Courchamp, F. (2016). Invasions of ants (Hymenoptera: Formicidae) in light of global climate change. Myrmecol. News, 22, 25–42.
Seifert, B., D'Eustacchio, D., Kaufmann, B., Centorame, M., and Modica, M. (2017). Four species within the supercolonial ants of the Tapinoma nigerrimum complex revealed by integrative taxonomy (Hymenoptera: Formicidae). Myrmecological News 24:123-144.
Si vous ne pouvez pas lire ça, c'est que vous êtes trop loin !

Balises :
Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Entomologie et emploi »