Nagoya, ressources génétiques et phylogénie

C'est ici que l'on partage ce que l'on connaît à ce sujet.

Animateur : sans animateur

Avatar du membre
Piezo
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Rambouillet
Contact :

Nagoya, ressources génétiques et phylogénie

Message par Piezo » mardi 23 août 2016, 8:26

Déclaration simplifiée, ça veut dire qu'on doit seulement indiquer chaque année les noms des espèce qu'on a en collection, mais pas leurs effectifs ? :roll:
:0001: :0001: :0001:
PieZo 8-O
Ici normalement, une citation bien pédante me permet d'étaler mon inculture...

Avatar du membre
Saturnin de la Poire
Ron-ron
Enregistré le : mercredi 11 mai 2005, 14:34
Localisation : Troupomey-Les-Deux-Eglises
Contact :

Nagoya, ressources génétiques et phylogénie

Message par Saturnin de la Poire » mardi 23 août 2016, 8:28

chrisgir a écrit :Bon après relecture, ce n'est pas parti pour être quelque chose d'obligatoire :
« Art. L. 412-13. - I. - Les détenteurs de collections peuvent demander la labellisation par
l’Etat de tout ou partie de leur collection en vue de l’inscription de la collection dans un registre
européen des collections. "
Mais la question que je me pose : est-ce que je peux continuer à utiliser mes échantillons pour faire de la phylogénie (ou autre) avec des labos d'entomo étrangers et si oui, comment ça fonctionnera - notamment quel droit de regard aura-t-on sur mes collections???
la phylogénie n'apporte aucune avancée en sciences pratiques. On n'en déduira pas une molécule (pour un médicament par exemple) ou une quelconque invention de bio-inspiration. Et puis le problème n'est pas les labos étrangers, le problème est que le pays dont est issu l'exemplaire d'espèce qui a permis de faire une découverte pratique dans le domaine des molécules ou de la bio-inspiration, bénéficie aussi des retombées économiques générées par ces découvertes.
Sat'

Si vous pouvez lire ça, c'est que vous êtes trop près

Avatar du membre
Saturnin de la Poire
Ron-ron
Enregistré le : mercredi 11 mai 2005, 14:34
Localisation : Troupomey-Les-Deux-Eglises
Contact :

Nagoya, ressources génétiques et phylogénie

Message par Saturnin de la Poire » mardi 23 août 2016, 8:29

Piezo a écrit :Déclaration simplifiée, ça veut dire qu'on doit seulement indiquer chaque année les noms des espèce qu'on a en collection, mais pas leurs effectifs ? :roll:
:0001: :0001: :0001:
l'arrêté d'application nous le dira, mais ce sera probablement juste dire "j'ai une collection d'insectes" et probablement aussi (selon les pronostics actuels) "avec des spécimens provenant des pays suivants :...."
Sat'

Si vous pouvez lire ça, c'est que vous êtes trop près

Avatar du membre
ALXNR
Membre
Enregistré le : mardi 20 juillet 2010, 15:04
Localisation : Lot (46)

Nagoya, ressources génétiques et phylogénie

Message par ALXNR » mardi 23 août 2016, 8:59

Et seulement si les textes d'application voient le jour. Ce ne sera pas la première fois qu'une loi restera inapplicable faute de décret...comme je le disais plus haut l'intention du législateur est la lutte contre la biopiraterie dont nous nous retrouvons en quelque sorte être des victimes collatérales. Donc pas de panique.
Yves

Avatar du membre
Saturnin de la Poire
Ron-ron
Enregistré le : mercredi 11 mai 2005, 14:34
Localisation : Troupomey-Les-Deux-Eglises
Contact :

Nagoya, ressources génétiques et phylogénie

Message par Saturnin de la Poire » mercredi 24 août 2016, 19:01

ALXNR a écrit :Et seulement si les textes d'application voient le jour. Ce ne sera pas la première fois qu'une loi restera inapplicable faute de décret...comme je le disais plus haut l'intention du législateur est la lutte contre la biopiraterie dont nous nous retrouvons en quelque sorte être des victimes collatérales. Donc pas de panique.
certes, mais cela arrive rarement quand il s'agit de transcrire en droit national la ratification d'une convention internationale. Les questions diplomatiques (et dans le cas présents on est sur des enjeux financiers colossaux) sont souvent un bon moteur. Donc ne te bile pas, droite ou gauche, tu l'auras ton arrêté pour le dispositif Avantage et Partage de Nagoïa
Sat'

Si vous pouvez lire ça, c'est que vous êtes trop près

Avatar du membre
Dom'
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 16 décembre 2004, 18:54
Localisation : Côtes d'Armor

Nagoya, ressources génétiques et phylogénie

Message par Dom' » mercredi 24 août 2016, 19:25

En tout cas, Nagoya est en application en Nouvelle Calédonie, depuis au moins trois ans. Pour l'entomo, ça se traduit entre autres par une interdiction de chasser (même chez soi) sans autorisation. Il y a une procédure d'autorisation, mais elle est lente et plutôt compliquée, et est plutôt faite pour des chercheurs dûment missionnés que pour l'amateur moyen. En gros, il faut une justification scientifique, et aussi l'aval d'un organisme du secteur.

Bien entendu, le statut du territoire est particulier, mais c'est tout de même la France. Un moment, on parlait aussi de la Guyane (qui est un département français), mais je n'ai pas suivi et ne sais pas où cela en est.

Avatar du membre
Saturnin de la Poire
Ron-ron
Enregistré le : mercredi 11 mai 2005, 14:34
Localisation : Troupomey-Les-Deux-Eglises
Contact :

Nagoya, ressources génétiques et phylogénie

Message par Saturnin de la Poire » dimanche 28 août 2016, 18:51

la Guyane ne pourra pas être en avance sur la métropole, c'est le même code de l'environnement qui s'y applique. La NC et la Polynésie, en revanche, font bien ce qu'elles veulent avec leur assemblées.

Et pour info, normalement, dans 3 ans, la NC ne sera plus la France... d'où leur précipitation à appliquer Nagoia
Sat'

Si vous pouvez lire ça, c'est que vous êtes trop près

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Insectes et législations »