Nouveaux arrivants : Avant de vous inscrire, prenez connaissance de cet avertissement.
L’avertissement intéresse aussi tous les membres, même anciens, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Enoicyla pusilla] Fourreaux larvaires en promenade.

Les Phryganes ou porte-bois, porte-faix pour leurs larves.

Animateur : jul

Avatar du membre
ehrhardt
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 7 avril 2006, 7:32
Localisation : 68700 CERNAY - ALSACE
Contact :

[Enoicyla pusilla] Fourreaux larvaires en promenade.

Message par ehrhardt » vendredi 21 février 2014, 9:38

Bonjour,
Trouvées en grande quantité au sol dans la litière humide d'une forêt alluviale (chênes et aulnes).
Nous avons vu se déplacer de tous petits fourreaux blanchâtres sur la litière de feuilles mortes.
En y regardant de plus près, ce sont des fourreaux larvaires composés de minuscules grains de gravier.
Nous avons cherché chez les lépidoptères mais rien ne collait.
En faisant un petit tour chez les Trichoptères, nous sommes tombés sur ce post :
viewtopic.php?f=58&t=75436&hilit=ref%3A67067
Il pourrait s'agir du porte-bois terrestre : Enoicyla pusilla.
Nous avons du mal à visualiser les mamelons. Pouvez-vous nous aider ?

Image
ehrhardt michel : France : Ungersheim : 68190 : 18/2/2014
Altitude : 224 m - Taille : 4 à 5 mm
Réf. : 115186

Image
ehrhardt michel : France : Ungersheim : 68190 : 18/2/2014
Altitude : 224 m - Taille : 4 à 5 mm
Réf. : 115187
Paule et Michel

Balises :

Avatar du membre
genn
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2011, 20:28
Localisation : Sous le ciel encombré des Ardennes

Fourreaux larvaires en promenade.

Message par genn » lundi 24 février 2014, 23:34

Bonjour,

Les mamelons des larves de Trichoptères sont situés sur le premier segment abdominal (dessus et latéral, jamais en dessous). Il faut extraire la larve de son fourreau. Si ce sont de petites larves ce n'est pas toujours faciles à voir.

A priori ce sont bien des E. pusilla, mais j'aurais bien aimé en examiner un ou deux, pour être certain.

Maintenant que vous avez un "gisement" de larves, faudra trouver l'adulte, en septembre en général, et en plus trouver la femelle qui est dépourvue d'ailes...

Vers le mois de mai, il n'est pas rare de trouver des larves perchées sur des végétaux (Juncus, etc..).

Regardez si au cours du temps les fourreaux sont toujours constitués de grains de sable. Certaines populations intègrent des fragments de végétaux au fourreau.

Gennar.
Si tu nous persuades de franchir l'étroite limite du besoin, quand finirons-nous de travailler ? Quand jouirons-nous ? in Diderot, suppl; au voyage de Bougainville

lweit
Admin-galerie
Enregistré le : mardi 27 décembre 2005, 14:19
Localisation : Distroff Moselle France

Fourreaux larvaires en promenade.

Message par lweit » lundi 23 mars 2015, 10:35

:up:
On peut valider Enoicyla pusilla ?

Louis
lweit

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Fourreaux larvaires en promenade.

Message par lauzette » vendredi 22 mars 2019, 0:38

:up:
On peut valider Enoicyla pusilla ?
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa

Avatar du membre
genn
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2011, 20:28
Localisation : Sous le ciel encombré des Ardennes

Fourreaux larvaires en promenade.

Message par genn » vendredi 22 mars 2019, 21:17

Bonjour,

Tendance Enoicyla pusilla parce que fourreau avec des graviers, c'est ce que disent les clefs de référence (fréquemment avec des graviers) en plus d'autres caractères qui nécessitent un examen sous bino.
Mais Enoicyla pusilla fait aussi des fourreau avec en partie des végétaux, comme Enoicyla reichenbachi présent en Allemagne de l'autre côté du dpt 68 .... Pour cette espèce, "les bonnes clefs" disent que le fourreau est fréquemment fait de végétaux.
Donc je suis du genre méfiant, il est toujours souhaitable dans ce cas d'examiner les grandes soies sur le pronotum (le nombre de soies et leur taille).

Gennaro.
Si tu nous persuades de franchir l'étroite limite du besoin, quand finirons-nous de travailler ? Quand jouirons-nous ? in Diderot, suppl; au voyage de Bougainville

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Trichoptères »