Nouveaux arrivants : Suivez ces recommandations si vous voulez que votre inscription soit validée
Cette note concerne aussi tous les membres déjà inscrits, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Leptoceridae] Trichoptère prélevé : que faut-il regarder ?

Les Phryganes ou porte-bois, porte-faix pour leurs larves.

Animateur : jul

Avatar du membre
genn
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2011, 20:28
Localisation : Sous le ciel encombré des Ardennes

Trichoptère prélevé : que faut-il regarder ?

Message par genn » mercredi 17 juin 2015, 15:12

Bonjour,

C'est facile de se tromper dans la lecture du nombre d'épines ou éperons aux pattes .... sur photo je serais méfiant.


Genn.
Si tu nous persuades de franchir l'étroite limite du besoin, quand finirons-nous de travailler ? Quand jouirons-nous ? in Diderot, suppl; au voyage de Bougainville

Balises :

Avatar du membre
genn
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2011, 20:28
Localisation : Sous le ciel encombré des Ardennes

Trichoptère prélevé : que faut-il regarder ?

Message par genn » mercredi 17 juin 2015, 15:15

S'il y a moyen d'avoir une photo des pièces génitales, de profil pour commencer, on avancerait un peu plus, je viens de me rendre compte que la bête a été sacrifiée :oops:


Genn.
Si tu nous persuades de franchir l'étroite limite du besoin, quand finirons-nous de travailler ? Quand jouirons-nous ? in Diderot, suppl; au voyage de Bougainville

dinocras
Membre
Enregistré le : vendredi 13 février 2015, 14:05
Localisation : Bourgogne

Trichoptère prélevé : que faut-il regarder ?

Message par dinocras » dimanche 28 juin 2015, 12:25

Salut, c'est Dinocras

bravo pour l'intérêt que vous portez aux trichoptères, appelés souvent "traine-bûches" ou "portefaix" à cause des larves qui vivent le plus communément dans des fourreaux très divers et variés (cailloux, végétaux, secrétions de soie, etc...), mobiles ou fixés au substrat.
Ces larves sont faciles à trouver dans les ruisseaux : un morceau de bois qui se déplace sur le fond d'un ruisseau : c'est surement un trichoptère....
Les larves sont faciles à déterminer au genre (voir le document de Faessel -je tiens les réferences) mais très difficiles à déterminer à l'espèce car seul l'adulte parfois même le mâle, est indispensable pour y parvenir...
Pour les trichoptères, la forme du zizi des males est un critère déterminant ... autrement dit c'est pas facile et on doit sacrifier l'animal...
Un bouquin indispensable est :
aux éditions LECHEVALIER ; collection FAUNE DE FRANCE; les deux tomes de "Les insectes aquatiques d'Europe" dont un tomme est consacré aux trichoptères.
Pour les plus pointus d'entre vous, il existe un livre anglais de Mac lachlan consacré aux caddies flies qui est ancien certes mais a le mérite de passer en revue un nombre d'espèces très large dont plus de la moitié ont disparu à ce jour.
Ce livre convient tout à fait pour déterminer les adultes... mais il faut parler anglais...
En recherchant sur les sites anglais de bouquinistes, on trouve le livre (je l'ai acheté moi-même, neuf, à Genève en 1972 ...) je crains qu'il ne soit plus disponible mais qui sait ?
Bon courage.
Pour conserver les insectes : mélange de méthanol (pas d'éthanol) 1/3 + formol 1/3 + eau. + petite étiquette de bristol écrite au crayon de papier , cela ne s'effacera pas.
Bravo pour l'intérêt porté aux Trichoptères souvent victimes de la pollution des ruisseaux et rivières.
Il reste énormément de travail systématique d'inventaire à accomplir sur les Trichoptères de France.
J'ai moi-même trouvé des espèces jamais signalées dans notre pays (dans les Hautes Vosges ) il y a 45 ans.
Hélas la pollution va plus vite que nous....
Cdt
Dinocras

Avatar du membre
jul
Animateur
Enregistré le : lundi 29 janvier 2007, 20:49
Localisation : Rhône

Trichoptère prélevé : que faut-il regarder ?

Message par jul » dimanche 28 juin 2015, 16:49

Bonjour,

Il existe une littérature plus vaste et récente sur les trichoptères, dont une partie a déjà été renseigné sur le forum (voir ici).
Par exemple pour les adultes un débutant devrait plutôt se tourner vers :
- Barnard P. C. & Ross E. (2012). The adult Trichoptera (caddisflies) of Britain and Ireland. Royal Entomological Society.
- Malicky, H. (2004). Atlas of European Trichoptera / Atlas der Europäischen Köcherfliegen/Atlas des Trichoptères d’Europe. 2nd edition

Ensuite nul besoin de faire un mélange avec du formol, dont l'utilisation n'est d'ailleurs pas conseillée !
L’éthanol suffit amplement, à 70-80 % ou 96% selon les besoins.
Julien

Avatar du membre
genn
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2011, 20:28
Localisation : Sous le ciel encombré des Ardennes

Trichoptère prélevé : que faut-il regarder ?

Message par genn » dimanche 28 juin 2015, 18:31

Bonjour

allez on va jouer,..., et ce n'est plus de la science, de dos celui là a une allure d'Adicella reducta, si la longueur des ailes est correcte, et à cause de la zone sombre au bout des ailes antérieures qui est (peut-être) un artefact de la lumière que l'on observe parfois sur cette espèce.

La forme du premier segment des antennes plaide aussi en faveur de ce numéro gagnant.

Mais une photo des pièces génitales est utile pour savoir si j'ai gagné, mais comme dit la pub pour un jeu d'argent, 100 % des gagnants avaient tenté leur chance

Sinon sans pièces génitales ça restera sp. sur toute la ligne.

Gennaro.
Si tu nous persuades de franchir l'étroite limite du besoin, quand finirons-nous de travailler ? Quand jouirons-nous ? in Diderot, suppl; au voyage de Bougainville

Avatar du membre
vincesap
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 30 avril 2011, 11:26
Localisation : Aube
Contact :

Trichoptère prélevé : que faut-il regarder ?

Message par vincesap » lundi 29 juin 2015, 10:50

Merci à vous deux, je suis le débat avec attention, même si j'ai assez peu de temps ces jours ci pour me mettre à ma bino. Je n'ai jamais extrait de génitalia de trichoptères (mais je veux bien tenter l'expérience s'il le faut) : ils sont internes ou externes ? Comment je procède, y a t-il un endroit où la technique a déjà été détaillée ? Ou faut il mieux que je l'envoie à l'un de vous ?
Vincent Valli dit Vince, collectionneur de taxons
=> 1600 le 22/05/16 (cf lien internet dans mon profil)


On avance, pas toujours en ligne droite, mais on avance ! (olivier9099)

Avatar du membre
genn
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2011, 20:28
Localisation : Sous le ciel encombré des Ardennes

Trichoptère prélevé : que faut-il regarder ?

Message par genn » lundi 29 juin 2015, 12:23

Bonjour

A ce stade pas la peine de se prendre la tête. Une manipulation simple :
- Couper l'abdomen au niveau du premier segment (prés du thorax). Je vous propose cela pour éviter qu'il y ait trop de poils qui se baladent et qui brouillent l'image. En fait dans l'idéal on ne doit pas détacher l'abdomen.
- Prendre un lame creuse, un verre de montre
- Placer un peu de glycérine dans le verre de montre
- Placer l'abdomen de côté dans la glycérine, bien immergé, c'est important sinon on a des reflets provenant de la lumière artificielle qui éclaire la bino. Je vous propose la glycérine parce que c'est assez visqueux, peu de diffraction, et donc c'est plus facile pour bien positionner la bête. Mais il existe d'autres techniques.
- Normalement vous avez déjà de quoi observer sans autre préparation, on doit déjà avoir une idée du Genre.
- Faire des photos (avec un petit numérique placé devant l'oculaire, mode paysage va bien sur mon Lumix, en général la pose macro est moins facile à utiliser à cause du zoom automatique qui hésite).
- Refaire la manip en vue de face, vue de dessus.

Après si on veut vraiment détailler pour y voir plus clair il faut faire une préparation, dissoudre les graisses avec de la potasse à 5-10 % à chaud, mais il EST IMPERATIF de se protéger les yeux ou d'éviter absolument de recevoir de la soude ou de la potasse (selon le produit utilisé). Il ne doit pas y avoir de projection. Ca peut durer 5 à 10 minutes. Je fais cela en bain marie, avec un couvercle de boite de Pétri pour éviter les projections.
L'acide lactiques est un bon produit, c'est plus long, peu dangereux au contact (tout de même ne pas absorber ....ne pas s'en mettre sur les doigts, ça pique, etc. .....) un ou deux jours, ça reste visqueux et donc on évite la glycérine. Mais il faut disposer du produit et être patient. On accélère un peu le processus en plaçant la préparation sur un radiateur pas trop chaud (ça c'est ma technique en hiver).

Bonne cuisine.

Gennaro.




.
Si tu nous persuades de franchir l'étroite limite du besoin, quand finirons-nous de travailler ? Quand jouirons-nous ? in Diderot, suppl; au voyage de Bougainville

Avatar du membre
jul
Animateur
Enregistré le : lundi 29 janvier 2007, 20:49
Localisation : Rhône

Trichoptère prélevé : que faut-il regarder ?

Message par jul » lundi 29 juin 2015, 12:54

Lorsque tu repasseras ton spécimen sous bino, profites en pour vérifier la formule des éperons notamment des P1.
Adicella était aussi ma première impression. Dans ce cas tu devrais observer 1 éperon sur les P1, mais ils sont parfois cassés et il ne reste alors que la zone d'insertion de l'éperon. Bien penser à regarder sur la paire de pattes.

Cdt
Julien

dinocras
Membre
Enregistré le : vendredi 13 février 2015, 14:05
Localisation : Bourgogne

Trichoptère prélevé : que faut-il regarder ?

Message par dinocras » vendredi 3 juillet 2015, 15:11

Salut,

le livre français de BERTRAND a l'avantage de permettre aussi la détermination des larves, qui ont l'avantage face aux adultes d'être présentes toute l'année dans les ruisseaux.
Télécharger la clef de détermination de Faessel sur le "net" pour ces larves.
Je sais qu'il est devenu difficle à trouver et très cher ...
voir le site www.topduck.fr qui recèle une collection de livres sur les insectes très impressionnante; je sais qu'ils possèdent les deux tommes de BERTRAND.
Il faut préferer le méthanol (en mélange avec ce que j'ai déjà cité) à l'éthanol en entomologie ... ma foi j'ai appris cela à l'Université mais le vieux savant qui m'a enseigné cette science n'y connaissait peut-être rien.
Dinocras

Avatar du membre
vincesap
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 30 avril 2011, 11:26
Localisation : Aube
Contact :

Trichoptère prélevé : que faut-il regarder ?

Message par vincesap » vendredi 3 juillet 2015, 15:20

dinocras a écrit :Il faut préferer le méthanol (en mélange avec ce que j'ai déjà cité) à l'éthanol en entomologie
Tu veux dire : pour les insectes, méthanol, et pour les arachnides éthanol, c'est ça ?
Vincent Valli dit Vince, collectionneur de taxons
=> 1600 le 22/05/16 (cf lien internet dans mon profil)


On avance, pas toujours en ligne droite, mais on avance ! (olivier9099)

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Trichoptères »