Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Glyphotaelius pellucidus] Quelques nuances sur les ailes

Les Phryganes ou porte-bois, porte-faix pour leurs larves.

Animateur : jul

Sujet précédentSujet suivant
Avatar du membre
The Ghost Nightjar
Admin-galerie
Enregistré le : lundi 4 août 2014, 17:07
Localisation : Parfois complètement à l'ouest, mais sinon BZH Morbihan Sud

[Glyphotaelius pellucidus] Quelques nuances sur les ailes

Message par The Ghost Nightjar »

Pas encore cherché non plus, mais je poste déjà :-(
Image
The Ghost Nightjar : France : Brech : 56400 : 07/05/2018
Altitude : 35 m - Taille : Non mesuré
Réf. : 211817
kaprymulgus

"(L'homme) est devenu si grand qu'il ne peut rien détruire sans tailler dans sa propre substance." Robert HAINARD, Nature et mécanisme, 1946.

Balises :
Avatar du membre
The Ghost Nightjar
Admin-galerie
Enregistré le : lundi 4 août 2014, 17:07
Localisation : Parfois complètement à l'ouest, mais sinon BZH Morbihan Sud

Quelques nuances sur les ailes

Message par The Ghost Nightjar »

Une proposition finalement vite trouvée en galerie : Limnephilidae > Glyphotaelius pellucidus.
A confinfirmer, merci ;-)
kaprymulgus

"(L'homme) est devenu si grand qu'il ne peut rien détruire sans tailler dans sa propre substance." Robert HAINARD, Nature et mécanisme, 1946.
Avatar du membre
jul
Animateur
Enregistré le : lundi 29 janvier 2007, 20:49
Localisation : Rhône

Quelques nuances sur les ailes

Message par jul »

Oui tout à fait :bienvu:
Très facile à reconnaître.
Julien
Avatar du membre
The Ghost Nightjar
Admin-galerie
Enregistré le : lundi 4 août 2014, 17:07
Localisation : Parfois complètement à l'ouest, mais sinon BZH Morbihan Sud

[Glyphotaelius pellucidus] Quelques nuances sur les ailes

Message par The Ghost Nightjar »

Autant en profiter alors ;-) Merci !
kaprymulgus

"(L'homme) est devenu si grand qu'il ne peut rien détruire sans tailler dans sa propre substance." Robert HAINARD, Nature et mécanisme, 1946.
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Trichoptères »