Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

[Limnephilidae] mon tout premier trichoptère :)

Les Phryganes ou porte-bois, porte-faix pour leurs larves.

Animateur : jul

Avatar du membre
genn
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2011, 20:28
Localisation : Sous le ciel encombré des Ardennes

[Limnephilidae] mon tout premier trichoptère :)

Message par genn »

Bonjour,

Pour reconnaitre les familles et les genres, il n’existe pas grande littérature récente en français. Dans la thèse de Fresia Rojas-Camousseight 1985 il y une clef (en français) mais personnellement je n'ai pas débuté avec ce document.

Il existe une clef des familles, en allemand, dans un ouvrage allemand de Tobias et Tobias 1981, puis dans l’ouvrage, par famille des clefs des genres.

Mais la référence reste le Malicky, un gros livre fait quasi que de dessins de genitalias Maintenant il existe une deuxième version depuis 2004. Tout n'est pas réglé pour autant ....pour ceux qui auraient accès, il faut préciser que certains dessins proviennent de différents auteurs (en fait très souvent le dessin de la publication originale de description de l'espèce) ce qui fait que la qualité des dessins n’est pas homogène. Et il n’y a pas vraiment de clef comme on l’entend habituellement. Juste un tableau page 2 de la version 4 qui donne les familles possibles (parfois genres) en fonction de la combinaison des caractères des éperons sur les pattes, de la présence d’ocelles ou non et du nombre d’articles aux maxilles.
Pour une même combinaison dans un cas on a 7 genres.

Ensuite il faut étudier les genitalias, garder les bêtes en alcool à 80° (je sais il y a des personnes qui ne peuvent pas tuer des insectes pour les étudier …).

C’est avec le Malicky que j’ai commencé, j’étais bien seul face à cet ouvrage couteux. Ensuite observer, dessiner, se faire une idée avec le Malicky, c’est d’abord un exercice solitaire, parfois se faire des tisanes de camomilles ; pour moi ça a duré deux ans environ. Maintenant je peux aider d’autres personnes, gros avantage que vous avez si cela vous tente. En plus la révolution numérique est passée par là (photo, mail, etc).
Un conseil, si vous coincez sur une femelle non accouplée, laisser le temps passer et revenez-y plus tard avec un peu plus d’expérience, d’autant que dans le Malicky il manque pas mal de descriptions de femelles

Ensuite il y a le mondes des larves .....et votre vie sera occupée.


Gennaro.
Si tu nous persuades de franchir l'étroite limite du besoin, quand finirons-nous de travailler ? Quand jouirons-nous ? in Diderot, suppl; au voyage de Bougainville

Balises :
Avatar du membre
Papet
Membre
Enregistré le : jeudi 19 mai 2011, 18:23
Localisation : Ariège, france
Contact :

[Limnephilidae] mon tout premier trichoptère :)

Message par Papet »

Il n'est jamais trop tard pour se mettre au Tricho !! :D
Avatar du membre
clovis
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 12 mars 2008, 19:04
Localisation : Angers

[Limnephilidae] mon tout premier trichoptère :)

Message par clovis »

Merci beaucoup pour cette réponse genn :D
On dirait qu'il va falloir que je trouve la thèse (parce que moi et l'allemand... :0005:)
en tout cas c'est sur, ma vie sera occupé (mais je ne demande que ça :D )
Avatar du membre
sumpateia
Membre
Enregistré le : vendredi 18 mars 2011, 19:15
Localisation : haute savoie

[Limnephilidae] mon tout premier trichoptère :)

Message par sumpateia »

le malicky est entrois langues dont le français et la page dont parle gennaro est visible sur goo..e books...
Avatar du membre
genn
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2011, 20:28
Localisation : Sous le ciel encombré des Ardennes

[Limnephilidae] mon tout premier trichoptère :)

Message par genn »

oui en trois langues pour l'introduction. La partie en français compte six pages et concerne : "comment utiliser ce livre", et "récolte, conservation et études des Trichoptères". Le reste, c'est des dessins avec pour chaque espèce le nom en latins, donc quatre langues au final.

Gennaro.
Si tu nous persuades de franchir l'étroite limite du besoin, quand finirons-nous de travailler ? Quand jouirons-nous ? in Diderot, suppl; au voyage de Bougainville
Avatar du membre
clovis
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 12 mars 2008, 19:04
Localisation : Angers

[Limnephilidae] mon tout premier trichoptère :)

Message par clovis »

Je viens de le regarder sur google book, il a en effet l'air passionnant, je sens même que je vais déjà essayer de trouver les famille avec ce qu'il y a sur google book :D
Maintenant, il me faut les fonds... :mad:


Dit moi Genn, j'ai vu quelque part que tu parlais de "faire quelque chose" aux génitalias pour qu'ils soient plus visible (je ne sais plus quoi et je pensais que tu l'avais dis dans ce sujet) Tu peux m'expliquer?
Avatar du membre
genn
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2011, 20:28
Localisation : Sous le ciel encombré des Ardennes

[Limnephilidae] mon tout premier trichoptère :)

Message par genn »

clovis a écrit : Dit moi Genn, j'ai vu quelque part que tu parlais de "faire quelque chose" aux génitalias pour qu'ils soient plus visible (je ne sais plus quoi et je pensais que tu l'avais dis dans ce sujet) Tu peux m'expliquer?

En fait il faut faire un peu de cuisine (passage à la potasse chaude) avec les genitalias afin de les rendre plus visibles, on dit les éclaircir, c'est plus facile pour observer en volume. On dissous les corps gras. Un trichoptère femelle c'est trés gras. C'est surtout recommandé au début de l'apprentissage. Par la suite, pour certaines bêtes on détermine sans cette manipulation. Mais ça reste très souvent utile pour les crachouillis comme les Hydroptilidae ( 3 à 4 mm). Rien d'insurmontable. On réalise peu de montages définitifs sur lame et lamelle, ça déforme trop, le plus souvent.

Gennaro;
Si tu nous persuades de franchir l'étroite limite du besoin, quand finirons-nous de travailler ? Quand jouirons-nous ? in Diderot, suppl; au voyage de Bougainville
Avatar du membre
clovis
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 12 mars 2008, 19:04
Localisation : Angers

[Limnephilidae] mon tout premier trichoptère :)

Message par clovis »

On trouve ça dans le commerce? Il suffit de baigner l'insecte dedans et le tour est joué ou il faut un peu plus que ça?
Je m'explique: je m'intéresse pas mal aux Limoniidae (diptères) qui sont de petits insectes avec des génitalias bien externe et développé, mais assez souvent le contraste est trop faible ou je ne sais pas, mais on voit rien, donc je me demande si en le préparant comme ça ça irai mieux :D
Avatar du membre
genn
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2011, 20:28
Localisation : Sous le ciel encombré des Ardennes

[Limnephilidae] mon tout premier trichoptère :)

Message par genn »

clovis a écrit :On trouve ça dans le commerce? Il suffit de baigner l'insecte dedans et le tour est joué ou il faut un peu plus que ça?
Je m'explique: je m'intéresse pas mal aux Limoniidae (diptères) qui sont de petits insectes avec des génitalias bien externe et développé, mais assez souvent le contraste est trop faible ou je ne sais pas, mais on voit rien, donc je me demande si en le préparant comme ça ça irai mieux :D
J'ai eu à étudier les Culicidae (Diptères) pour des raisons professionnelles. C'est comparable à vos Limoniidae. Ce sont les mêmes techniques d’observations que celles des Trichoptères.
Utiliser de la potasse ou de la soude caustique (on doit trouver plus facilement en quincaillerie, sert à déboucher les tuyauteries) ou encore de l’acide lactique.

Ces produits se trouvent dans les magasins spécialisés pour labo d’écoles.

Pour la potasse et la soude caustique, ce sont des produits très dangereux pour la peau et les yeux. Il faut plonger l’animal ou la pièce à éclaircir dans une solution à 10%, faire chauffer à 50-70° mais SURTOUT NE JAMAIS FAIRE BOUILLIR au risque de brulures irréparables pour les yeux en cas de projections lors de l’ébullition. Cette dangerosité est d’ailleurs mentionnée sur les emballages. Normalement au bout de 20 minutes dans la plupart des cas, la pièce est bien nettoyée. Parfois il faut compléter le nettoyage sous bino à l’aide de minuties (aiguilles très fines).

Idem pour l’acide lactique, c’est plus lent comme processus mais on chauffe moins fort aussi. Une plaque chauffante ou un radiateur l’hiver fait l’affaire.

Ensuite rincer à l’eau.


Gennaro.
Si tu nous persuades de franchir l'étroite limite du besoin, quand finirons-nous de travailler ? Quand jouirons-nous ? in Diderot, suppl; au voyage de Bougainville
Avatar du membre
clovis
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 12 mars 2008, 19:04
Localisation : Angers

[Limnephilidae] mon tout premier trichoptère :)

Message par clovis »

Je te remercie, je vais tester ça dès que l'occasion se présente :D
Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Trichoptères »