Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Galle sur chêne à Vincennes

Vous avez découvert une bête fort étrange, à l'allure louche, vous ne savez pas si c'est un Trucoptère ou un Biduloptère ou venant d'une autre planète. Mais, intrigué, vous voudriez bien savoir quand même. C'est ici.

Animateur : Bébert

:!:  Utilisez des titres évocateurs et personnalisés.  :!:
Les mots “identification”, “identifier” et leurs variantes sont interdits
ainsi que les titres du genre «Qu’est-ce que c'est ?.», «Besoin d’aide», etc
Avatar du membre
latique
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : samedi 8 mai 2010, 13:13
Localisation : Bocage gâtinais
Contact :

[Tumeur végétale] Galle sur chêne à Vincennes

Message par latique »

Eugène

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

Galle sur chêne à Vincennes

Message par pierred »

Remarque que, si tu lis l'article (ou au moins les 20 premières lignes), cet article dit le contraire.
Pierre D.

Avatar du membre
latique
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : samedi 8 mai 2010, 13:13
Localisation : Bocage gâtinais
Contact :

Galle sur chêne à Vincennes

Message par latique »

Ah bon ?
" Il s'agit de nodules ou de proliférations tissulaires anarchiques provoquées par des champignons, des bactéries, des virus ou des facteurs génétiques" => tumeurs
"... formations hautement organisées dans le cas des galles dues à des arthropodes"

Donc les galles ne sont pas des "tumeurs" comme dit Bébert.
Eugène

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Galle sur chêne à Vincennes

Message par lauzette »

Bien que certaines galles présentent une expression phénotypique très semblable à celle de véritables tumeurs, ces phénomènes n'en recouvrent pas moins deux types de déterminisme différents : le développement et la survie des galles sont liés à la présence permanente de l'agent causal (insecte, champignon, bactérie...), alors que les tissus tumoraux (crown-gall, tumeurs de blessure, tumeurs d'hybrides) acquièrent une capacité de prolifération autonome, ce qui en fait de véritables cancers des végétaux. Les tissus des tumeurs vraies prolifèrent lorsqu'ils sont greffés sur un hôte sain et peuvent croître en culture in vitro, en absence de facteurs de croissance indispensables aux tissus cécidiens ou aux tissus normaux, et cela même lorsque l'agent causal a disparu. Ils présentent des transformations génétiques acquises, contrairement aux tissus des galles dont le génome n'est pas modifié.
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Galle sur chêne à Vincennes

Message par lauzette »

Faut qu'on trouve un truc à crocheter pour dire que ce sujet est momentanément clos. J'en ai marre de tout relire pour retomber sur cette conclusion.
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Ceux qu'on ne sait pas où placer »