[Gongylus sp.] Un indien

Animateur : Sans animateur

Avatar du membre
Vinz
Animateur
Enregistré le : jeudi 10 mai 2007, 18:56
Localisation : Vaucluse (84)
Contact :

Un indien

Message par Vinz » mardi 11 octobre 2011, 7:08

Sans avis contraires je pense conclure Gongylus sp..
Vinz
"C'est bon les PATATES !!"

Balises :

jean-claude jamoulle
Membre
Enregistré le : jeudi 21 octobre 2010, 14:26
Localisation : Mougins

Un indien

Message par jean-claude jamoulle » mardi 11 octobre 2011, 15:11

Pourquoi pas "gongylodes" puisque la couleur violette est apparente ?
JC
Jean-Claude Jamoulle

jean-claude jamoulle
Membre
Enregistré le : jeudi 21 octobre 2010, 14:26
Localisation : Mougins

Un indien

Message par jean-claude jamoulle » mardi 11 octobre 2011, 15:13

Otopteryx-volitans a écrit :Bonjour,
Gongylus est très "chromato"morphe.
la photo laisse bien reconnaitre une Empusidae, mais délicat de dire si il s'agit bien de Gongylus ou d'une espèce proche (quoique il ne doit pas y avoir beaucoup d'autres espèce avec cette morphologie).

Oto.
ni ce chromatomorphisme ?

JC
Jean-Claude Jamoulle

françois95
Membre
Enregistré le : jeudi 11 novembre 2010, 10:27
Localisation : nesles la vallée 95

Un indien

Message par françois95 » mardi 11 octobre 2011, 16:55

bonjour
je ne pense pas que ce soit déterminant G trachelophyllus est aussi violette dessous (cf le lien donné plus haut, il y a 3 photos)
et on ne connait pas la troisiéme sp
il aurait fallu une vue dorsale
Gongylus probable c'est déja pas mal.
françois
françois
bienheureux les fainéants ils trouveront des raccourcis

Occi34
Membre
Enregistré le : mercredi 1 juin 2011, 10:22
Localisation : Lunel (Hérault)

Un indien

Message par Occi34 » mardi 11 octobre 2011, 17:31

Bonjour,

C’est bien Gongylus, il n’y a pas d’autres Empusidae présentant cet habitus. Pour l’espèce, on peut déjà éliminer Gongylus guttulus laquelle est reversée dans le genre Empusa (E. guttula) et qui est similaire à notre E. pennata. Il n’y a donc que 2 espèces de Gongylus. J’ai trouvé une thèse (de 2007) de Sumate Phakphian dans laquelle il donne une clé pour distinguer les 2 espèces de Gongylus, mais l’article est écrit en Thai :

Key to species of Gongylus Thunberg
Pronotum พองขยายออก และมีลักษณะคล้ายสี่เหลี่ยมขนมเปียกปูน (มีด้านเท่ากัน 2 คู่) กว้างเป็น
1/3 เท่าของความยาวของ pronotum lateral angles มีลักษณะสมส่วน
species gongylodes (Linnaeus)
Pronotum พองขยายออก และมีลักษณะเป็นแบบ cardiform มีความกว้างพอๆ กับความยาว lateral
angles มีลักษณะกลม

En utilisant les sites de traduction automatique cela donne ça :

Clés pour les espèces d'Gongylus Thunberg.
Pronotum gonflées et ressemble à un losange. (Avec les deux mêmes paires) de largeur.
1 / 3 fois la longueur des angles latéraux pronotum sont proportionnels.
gongylodes espèces (Linné).

Pronotum gonflées et attend que la largeur cardiformes ainsi que la longueur de latéral.
les angles sont arrondis.
espèces trachelophyllus Burmeister.


Évidemment la traduction automatique est approximative mais peut être que quelqu’un pourrait nous donner la traduction exacte ?

Mais même en ayant la traduction correcte des clés ci-dessus, je crois qu’il faudrait d’autres vues (notamment dorsale) de l’insecte pour identifier l’espèce.

jean-claude jamoulle
Membre
Enregistré le : jeudi 21 octobre 2010, 14:26
Localisation : Mougins

Un indien

Message par jean-claude jamoulle » mercredi 12 octobre 2011, 21:00

OK merci pour ton analyse poussée très loin
Amicalement

Jean-Claude
Jean-Claude Jamoulle

Avatar du membre
Otopteryx-volitans
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 9 mars 2006, 11:54
Localisation : Seine-et-Marne (Vaux-le-pénil))

[Gongylus sp.] Un indien

Message par Otopteryx-volitans » vendredi 4 novembre 2011, 9:55

Bonjour ,

Ehrmann 2002 donne 2 espèces dans le catalogue des mantes du Monde. toutes deux décrites avant 1927 date de l'ouvrage de Giglio-tos.
Je vous en reproduit donc la Clef.
1 - Dilatation du pronotum Rhomboïdale, moins large faisant 1/3 seulement de la longueur du pronotum, les angles latéraux aigus -------> 1. G. gongyloides (L, 1758)
1' - Dilatation du pronotum Cordiforme, faisant en largeur la moitié de la longueur du pronotum, ses angles latéraux arrondis -------> 2. G. trachelophyllus (Burmeister, 1838)

Sur la photo, le seul critère évident c'est la forme des angles du pronotum qui semblent aigus et qui nous dirigent tout droit vers Gongyluls gongyloides.
Une autre photographie pourrait nous permettre de confirmer ou non...

Les descriptions dans le texte de GT ne contiennent pas d'éléments discriminants par rapport à la photo dont nous disposons.

J'en resterais donc à G. gongyloides.

Oto

references citées

ERHMANN R., 2002. –Mantodea, Gottesanbeterinnen der welt. Münster, Natur und Tier-verlag GmbH 519 p., 56 fig., 32 pl. Couleurs.
GIGLIO-TOS E., 1927.– Das Tierreich 50. Orthoptera – Mantidae – Berlin & Leipzig, Walter de Gruyter & co. , 707 p., 25 fig.
Si vous ne pouvez pas lire ça, c'est que vous êtes trop loin !

jean-claude jamoulle
Membre
Enregistré le : jeudi 21 octobre 2010, 14:26
Localisation : Mougins

[Gongylus sp.] Un indien

Message par jean-claude jamoulle » vendredi 4 novembre 2011, 11:50

Otopteryx-volitans a écrit :Bonjour ,

Ehrmann 2002 donne 2 espèces dans le catalogue des mantes du Monde. toutes deux décrites avant 1927 date de l'ouvrage de Giglio-tos.
Je vous en reproduit donc la Clef.
1 - Dilatation du pronotum Rhomboïdale, moins large faisant 1/3 seulement de la longueur du pronotum, les angles latéraux aigus -------> 1. G. gongyloides (L, 1758)
1' - Dilatation du pronotum Cordiforme, faisant en largeur la moitié de la longueur du pronotum, ses angles latéraux arrondis -------> 2. G. trachelophyllus (Burmeister, 1838)

Sur la photo, le seul critère évident c'est la forme des angles du promotum qui semblent aigus et qui nous dirigent tout droit vers Gongyluls gongyloides.
Une autre photographie pourrait nous permettre de confirmer ou non...

Les descriptions dans le texte de GT ne contiennent pas d'éléments discriminants par rapport à la photo dont nous disposons.

J'en resterais donc à G. gongyloides.

Oto

references citées

ERHMANN R., 2002. –Mantodea, Gottesanbeterinnen der welt. Münster, Natur und Tier-verlag GmbH 519 p., 56 fig., 32 pl. Couleurs.
GIGLIO-TOS E., 1927.– Das Tierreich 50. Orthoptera – Mantidae – Berlin & Leipzig, Walter de Gruyter & co. , 707 p., 25 fig.
Merci Oto

Pour cette approche scientifique rigoureuse, je vais essayer de trouver une autre photo ?

Amicalement

Jean-Claude
Jean-Claude Jamoulle

jean-claude jamoulle
Membre
Enregistré le : jeudi 21 octobre 2010, 14:26
Localisation : Mougins

[Gongylus sp.] Un indien

Message par jean-claude jamoulle » vendredi 4 novembre 2011, 17:40

Autre photo :
Image
Robert Pirotte : Inde : Rajastan : 00000 : 9/12/2010
Altitude : NR - Taille : ~100mm
Réf. : 79100

Je crains que les parties anatomiques nécessaires à la différentiation des 2 espèces ne soient pas très nettes ?
Merci d'avance

Jean-Claude Jamoulle
Jean-Claude Jamoulle

Avatar du membre
Otopteryx-volitans
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 9 mars 2006, 11:54
Localisation : Seine-et-Marne (Vaux-le-pénil))

[Gongylus sp.] Un indien

Message par Otopteryx-volitans » vendredi 4 novembre 2011, 23:37

Bonsoir,
la photo montre bien les expansions foliacées des pattes.

Mais ça va pas être facile de trancher....

Un blog donne les photos comparatives des deux espèces.
http://mantisforum.tw/viewthread.php?tid=1043

Les critères du pronotum ne sont pas visible du tout quelque soit les photos, mais contre les lobes des pattes (plus développés chez G. gongyliodes) sembleraient nous orienter vers G. gongyloides.


Pas facile...

Oto
Si vous ne pouvez pas lire ça, c'est que vous êtes trop loin !

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Les Mantes »