Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Si vous voyez ce bandeau, c'est que vous n'êtes pas connecté : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Sympetrum striolatum] Sympetrum sp??

Libellules, agrions et autres demoiselles...

Animateur : Nervous breakdown

Avatar du membre
tioneb
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 3 juin 2007, 6:14
Localisation : Beaupréau, Maine et Loire, 49

Sympetrum sp??

Message par tioneb »

Alors on a 2 fémurs S. striolatum, 3 fémurs S. meridionale (avec l'antérieur droit) et le reste qui penche (en particulier l'abdomen, Pierre) pour S. striolatum.
Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on n'est pas surpris de penser ce qu'on pense.

Balises :
dom73
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 24 juillet 2011, 12:35
Localisation : Champagny en Vanoise - Savoie

Sympetrum sp??

Message par dom73 »

tioneb a écrit :j'en ai qui ont carrément des traces nettes (nettement plus marquées qu'ici) de jaune (pâle) en bas du thorax et du rouge (pâle) en dessous et avant du thorax
Tu pourras nous en poster quelques exemples, ça m'intéresserait de voir ce que ça donne, je n'ai vu que des S.meridionale avec des thorax bruns ou beiges, très uniformes ? Merci
Dom
Avatar du membre
tioneb
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 3 juin 2007, 6:14
Localisation : Beaupréau, Maine et Loire, 49

Sympetrum sp??

Message par tioneb »

Le problème c'est que du coup qu'on risque de ne pas être d'accord sur l'identification de ma femelle :D
Ca va être confus alors j'ai préparé une photo et je vais ouvrir une autre file ... demain
Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on n'est pas surpris de penser ce qu'on pense.
Avatar du membre
pierr07
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2008, 12:59
Localisation : Ardèche

Sympetrum sp??

Message par pierr07 »

voici ce qui me chagrine surtout (crop de la vue latérale de cette femelle):
Image
Anonyme : France : Foulayronnes : 47510 : 09/10/2016
Altitude : NR - Taille : 40mm
Réf. : 173028
il me semble que les zones entourées sont en fait du noir masqué par une pulvérulence ou surexposé, ce qui, si c'est le cas, correspond au pattern typique du noir chez striolatum.
Pierre
Avatar du membre
tioneb
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 3 juin 2007, 6:14
Localisation : Beaupréau, Maine et Loire, 49

Sympetrum sp??

Message par tioneb »

Je confirme toujours l'identification des Sympetrum par les pattes, et comme j'étais bien embêtée avec celle-là qui avait un peu les caractères de S. meridionale et S. striolatum, j'ai fait une recherche et un petit travail (que je vous montrerai plus tard) sur les pattes des S. striolatum femelles matures. Et pas de problème, elles sont toujours striés, le plus souvent très nettement. La face externe des fémurs est sombre, disons noire, si "on tourne" vers l’intérieur (par l'arrière!), on a ensuite une partie postérieure noire, puis une ligne jaune, puis une ligne noire (souvent fine) mais la face interne des fémurs est presque complètement jaune, comme la face postérieure des tibias.

Et c'est exactement ce qu'on observe sur la photo de Xavier:

Image
Xavier Nolosset : France : Foulayronnes : 47510 : 09/10/2016
Altitude : 113 m - Taille : 22 mm
Réf. : 173057

Le fémur de la patte antérieure droite est levé, et donc se présente par sa face interne qui est jaune. De la même façon, on ne voit que les faces internes des pattes de gauche, donc on ne voit que du jaune.
Il n'y a que les pattes médiane et postérieure droites qui se présentent classiquement et apparaissent effectivement conformes à une S. striolatum.

Pierre et Dominique avaient donc raison...

[Edit: édition partielle du texte pour essayer de le rendre plus compréhensible...]
Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on n'est pas surpris de penser ce qu'on pense.
Avatar du membre
pierr07
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2008, 12:59
Localisation : Ardèche

Sympetrum sp??

Message par pierr07 »

Ton raisonnement est intéressant, à lire très lentement mais intéressant... :0024:
Et dire que l'auteur de la première photo nous aurait montré la lame vulvaire de face et le problème était résolu avec une seule photo.... d'autant qu'il l'avait en main. :lol:
Pierre
Avatar du membre
Xav JeCpa
Nouveau Membre
Enregistré le : vendredi 7 octobre 2016, 16:07
Localisation : Orléans

Sympetrum sp??

Message par Xav JeCpa »

pierr07 a écrit :Ton raisonnement est intéressant, à lire très lentement mais intéressant... :0024:
Et dire que l'auteur de la première photo nous aurait montré la lame vulvaire de face et le problème était résolu avec une seule photo.... d'autant qu'il l'avait en main. :lol:
Pierre
De face ??

Toute la doc que j'ai trouvé jusqu'à présent s’intéresse à la vue latérale de l'abdomen afin de déterminer la forme de la lame vulvaire (ce caractère a déjà été abordé précédemment dans la discussion).
Avatar du membre
tioneb
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 3 juin 2007, 6:14
Localisation : Beaupréau, Maine et Loire, 49

Sympetrum sp??

Message par tioneb »

Ouais, ma description n'est pas top, il vaudrait mieux avoir une seule bonne photo de patte mais par tous les côtés à la fois :0004:

Xavier, Pierre veut dire une vue de la face inférieure de l'abdomen qui permet d'avoir une vue "de face" de la lame vulvaire. Su une vue ventrale elle sont toutes différentes. Cela est montré dans le Dijkstra, au moins.
Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on n'est pas surpris de penser ce qu'on pense.
dom73
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 24 juillet 2011, 12:35
Localisation : Champagny en Vanoise - Savoie

Sympetrum sp??

Message par dom73 »

En tous cas, ça m'aura donné l'occasion de découvrir que le thorax des S.meridionale peut être beaucoup moins beige/brun homogène que je ne l'imaginais !
Dom
Avatar du membre
tioneb
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 3 juin 2007, 6:14
Localisation : Beaupréau, Maine et Loire, 49

Sympetrum sp??

Message par tioneb »

J'ai mis ici quelques photos de pattes de femelles S. striolatum.
Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on n'est pas surpris de penser ce qu'on pense.

Retourner vers « Odonates »