Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Si vous voyez ce bandeau, c'est que vous n'êtes pas connecté : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Sympetrum striolatum] échauffement avant décollage ?

Libellules, agrions et autres demoiselles...

Animateur : Nervous breakdown

ljo21
Membre
Enregistré le : mercredi 16 novembre 2016, 21:30
Localisation : Dijon 21 (Côte d'Or)

[Sympetrum striolatum] échauffement avant décollage ?

Message par ljo21 »

Bonjour,
Une petite histoire et quelques questions.

Le 1er novembre j’ai fait une des dernières sorties photos d’odonates le long d’un cours d'eau qui longe un petit étang et il y avait encore quelques Sympetrum striolatum et Chalcolestes viridis. Le samedi 12 novembre j'y suis retourné, pensant ne plus en rencontrer car l’épaisse gelée blanche de la nuit, suite aux grosses pluies de la veille, avait atteint une température de -2 à -3 °C.

Et bien j'ai croisé un Sympetrum striolatum, si je ne me trompe pas d'espèce, qui a fait plusieurs petits vols d'environ un mètre le long d'un buisson, ayant du mal à choisir le bon endroit pour se poser. Il a fini par s'accrocher à une branche avec les ailes un peu en désordre dans les branchages.
J'ai passé un doigt sous son corps et il s'est immédiatement accroché à moi, peut-être pour capter un peu de chaleur même si je n'avais pas très chaud avec les 5°C ambiants et le vent.

Image
Laurent : France : Noiron-sous-Gevrey : 21910 : 12/11/2016
Altitude : 220 m - Taille : 40 mm
Réf. : 174737

Il m'arrive quelques fois d'arriver à faire monter un Sympetrum sur ma main, mais je n'avais encore jamais observé un comportement semblable à celui-ci, car après quelques minutes au repos sur ma main, il s'est mis à activer ses ailes à grande vitesse pendant environ 2 minutes, délai relevé sur mes différentes photos. Malheureusement j'avais l'œil dans le viseur lorsqu'il s'est envolé et je ne l'ai plus revu.

Image
Laurent : France : Noiron-sous-Gevrey : 21910 : 12/11/2016
Altitude : 220 m - Taille : 40 mm
Réf. : 174738

Image
Laurent : France : Noiron-sous-Gevrey : 21910 : 12/11/2016
Altitude : 220 m - Taille : 40 mm
Réf. : 174739

Jusqu'à quelle température négative les odonates peuvent-elles résister ?
Quel pouvait être le but du battement rapide de ses ailes à l'arrêt (réchauffement du corps, de la circulation, des muscles, séchage des ailes, ...) ???
Si c’était une parade nuptiale, il aurait donc compris son erreur et ça expliquerait son départ si rapide :?

D'avance merci pour vos réponses.

Balises :
Avatar du membre
tioneb
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 3 juin 2007, 6:14
Localisation : Beaupréau, Maine et Loire, 49

Sympetrum striolatum échauffement avant décollage ?

Message par tioneb »

Je pense que personne ne sait exactement à quelle température les odonates succombent... on se doute que les gelées ne leur réussissent pas trop. Mais c'est sans doute variable ou très variable, je pense que les espèces nordiques sont plus résistantes. En tout cas elles y ont tout intérêt :wink:
La vibration des ailes est considérée comme un échauffement; c'est ce qu'on observe assez souvent lors des émergences pour le vol inaugural des anisoptères.
Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on n'est pas surpris de penser ce qu'on pense.
Avatar du membre
Nervous breakdown
Animateur
Enregistré le : jeudi 4 juin 2015, 13:47
Localisation : Parthenay, Deux Sèvres 79

Sympetrum striolatum échauffement avant décollage ?

Message par Nervous breakdown »

Pour le support, dès la fin de la matinée lors des journées ensoleillées de novembre, les striolatum se posent sur les pierres ou même les tas de feuilles mortes pour profiter de la chaleur emmagasinée. Alors ils ne doivent pas trop faire la différence avec une main charitable, surtout après une nuit de gel :)
Laisse nous t'dire que tu t'prépares des nuits blanches... Des migraines... Des "nervous breakdown", comme on dit de nos jours.
Audiard Les tontons flingueurs
Avatar du membre
pierr07
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2008, 12:59
Localisation : Ardèche

Sympetrum striolatum échauffement avant décollage ?

Message par pierr07 »

Comme dit Benoît la résistance des odonates (au moins striolatum) est très variable et je n'ai pas encore compris pourquoi certaines années on pouvait les observer jusqu'à fin février alors que la météo n'était pas plus clémente. Ils résistent aux gelées et même aux orages qui sont parfois violents chez nous. L'hiver dernier a été assez doux et les observations n'ont pas passé l'année....(de mémoire).
Pierre
Avatar du membre
Cochet
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 18 mars 2010, 14:55
Localisation : Mont de Marsan 40000

Sympetrum striolatum échauffement avant décollage ?

Message par Cochet »

Moi, je les trouve très résistants, même au froid, plusieurs jours de gel à -5/10° ils arrivent à supporter, les pluies continues moins, je n'ai pas pu sortir en bord de mare depuis une bonne semaine, la météo ne s'y est pas prêtée, mais à la première après-midi bien ensoleillée à venir, j'en reverrais, le millésime 2015 était encore présent le 24 mars cette année, mais ça c'est de l'exceptionnel ! :wink:
Alain
ljo21
Membre
Enregistré le : mercredi 16 novembre 2016, 21:30
Localisation : Dijon 21 (Côte d'Or)

Sympetrum striolatum échauffement avant décollage ?

Message par ljo21 »

Merci pour vos commentaires.
C'est vrai qu'à cette époque ils sont souvent posés sur les feuilles mortes au sol, mais dans ma région j'en vois rarement fin novembre avec le froid et les journées de brouillard, sauf les années où le temps est vraiment clément. S'il y a un peu de soleil un week-end prochain, je retournerai sur ce site mais je ne suis pas très optimiste d'en revoir.
Le battement des ailes était assez surprenant de par son bruit (comparé à un plus gros anisoptère en vol) mais il faut dire que j'étais au plus près et ça a duré assez longtemps.
dom73
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 24 juillet 2011, 12:35
Localisation : Champagny en Vanoise - Savoie

Sympetrum striolatum échauffement avant décollage ?

Message par dom73 »

Pour info, ma date la plus tardive en Tarentaise (étang à 550m d'altitude dans une vallée au climat pas spécialement doux) est du 7 décembre et on revoit S.striolatum, chaque année après de fortes gelées et des chutes de neige
Dom
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

[Sympetrum striolatum) échauffement avant décollage ?

Message par lauzette »

Petite erreur de crochet dans le titre (je ne sais pas si ça risque de perturber l'indexation ?)
Aime-toi, le ciel t’aimera...
Despise not the weak : the gnat stings the eyes of the lion.
Avatar du membre
tioneb
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 3 juin 2007, 6:14
Localisation : Beaupréau, Maine et Loire, 49

[Sympetrum striolatum] échauffement avant décollage ?

Message par tioneb »

Corrigé, merci.
Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on n'est pas surpris de penser ce qu'on pense.
Avatar du membre
pierr07
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2008, 12:59
Localisation : Ardèche

[Sympetrum striolatum] échauffement avant décollage ?

Message par pierr07 »

Malgré toute la pluie de ces derniers jours il y a encore de l'activité chez nos Sympetrum.... :0021: Ils sont vraiment courageux ou motivés...
Ce qui est surprenant c'est leur position, complètement à la verticale! sur cet arbre:
Image
Pierre Juliand : France : Berrias et Casteljau : 07460 : 26/11/2016
Altitude : NR - Taille : 40mm x 2 mm
Réf. : 175043
Nous avons aussi aperçu un mâle de C. viridis. :wink:
Pierre

Retourner vers « Odonates »