Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Sympetrum striolatum] Question sur les moeurs de Sympetrum striolatum.

Libellules, agrions et autres demoiselles...

Animateur : Nervous breakdown

Sujet précédentSujet suivant
ShaunZsheep
Membre
Enregistré le : dimanche 3 juin 2018, 0:54
Localisation : Sorgues

[Sympetrum striolatum] Question sur les moeurs de Sympetrum striolatum.

Message par ShaunZsheep »

Bonjour,

j'ai suivi il y a quelques jour ce charmant couple de Sympetrum striolatum:
Image
Jérôme Olivares : France : Avignon : 84000 : 26/10/2019
Altitude : NR - Taille : 40 mm
Réf. : 242740
J'ai passé 20 bonnes minutes à mitrailler pendant que le tandem pondait sans relâche:
Image
Jérôme Olivares : France : Avignon : 84000 : 26/10/2019
Altitude : NR - Taille : 40 mm
Réf. : 242874

A la fin j'ai entendu un "plouf": le mâle venait de larguer la femelle en plein vol, raide morte dans l'eau.
D'où ma question à choix multiples:
-Est ce une coïncidence malheureuse?
-Est ce que la femelle pond jusqu'à épuisement fatal?
-Est ce que le mâle brise la nuque de la femelle avec sa pince annale quand il veut la décrocher ou par ce qu'il n'est pas d'un naturel partageur?

Peut être avez-vous des éléments...

Balises :
Avatar du membre
Nervous breakdown
Animateur
Enregistré le : jeudi 4 juin 2015, 13:47
Localisation : Parthenay, Deux Sèvres 79

Question sur les moeurs de Sympetrum striolatum.

Message par Nervous breakdown »

Concernant ce comportement, je n'ai que deux observations personnelles, j'essaierai de me plonger dans la littérature d'ici quelques jours pour compléter : je suis actuellement assez actif en tant que bénévole associatif sur le festival de Ménigoute :)

Donc, l'an dernier, j'ai sauvé deux femelles de Sympetrum striolatum qui surnageaient avec peine à la surface d'une mare, entre fin novembre et début décembre, et j'avais alors pensé à une ponte malheureuse. Il faut dire que les femelles sont à moitié immergées dans une eau qui devient très froide. Mon analyse c'est que quand les femelles deviennent trop fatiguées pour voler après ces chocs de température répétés, c'est que les mâles les laissent tomber sans ménagement comme de vulgaires "corps morts." :roll: C'était sur le site des landes de l'Hopiteau.

D'autre part, sur un autre site où je fais souvent mes observations les plus tardives de décembre pour les Deux-Sèvres, la carrière de Viennay, les derniers S. striolatum se rassemblent sur une étendue de feuilles mortes en plein soleil à l'abri du vent vers midi. J'avais été surpris de voir un sex-ratio très favorable aux mâles. Il faut dire que dès qu'une femelle se pose au milieu de ce groupe de petits vieux qui sont loin d'être décatis, ils précipitent sur elle. L'un deux finit par la saisir pour s'envoler en tandem avec elle jusqu'à l'emplacement des étangs.
Laisse nous t'dire que tu t'prépares des nuits blanches... Des migraines... Des "nervous breakdown", comme on dit de nos jours.
Audiard Les tontons flingueurs
ShaunZsheep
Membre
Enregistré le : dimanche 3 juin 2018, 0:54
Localisation : Sorgues

Question sur les moeurs de Sympetrum striolatum.

Message par ShaunZsheep »

Merci pour ton témoignage!
Ce n'est donc pas une observation isolée, ma femelle a été larguée la tête la première sous l'eau et ne bougeait pas une patte pour refaire surface.
Reste à savoir si c'est un épuisement excessif dont certaines se remettent ou une exécution...
Le bon coté des choses (pour moi) c'est que j'ai pu la récupérer et m'amuser à faire un stacking photo de sa frimousse.
Image
Jérôme Olivares : France : Avignon : 84000 : 26/10/2019
Altitude : NR - Taille : 40 mm
Réf. : 242741
Avatar du membre
pierr07
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2008, 12:59
Localisation : Ardèche

Question sur les moeurs de Sympetrum striolatum.

Message par pierr07 »

Observation surprenante, que nous n’avons jamais fait pour notre part...
Pierre
Avatar du membre
morikan
Membre
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016, 9:59
Localisation : Saint-Benoit-la-Forêt 37500

Question sur les moeurs de Sympetrum striolatum.

Message par morikan »

Oui, étonnante cette observation !
Mais que les femelles se tuent à la tâche, rien d'étonnant ! Dès qu'une arrive sur un point d'eau, plusieurs mâles attendent, et dès qu'elle a fini sa ponte elle peut être enlevée à nouveau ! Et ceci effectivement tard dans la saison, décembre sous mes latitudes.
Par contre je ne sais pas qui du mâle ou de la femelle impulse l'acte de ponte, cette plongée de haut en bas pour que l'abdomen de la femelle vienne frapper l'eau... Si c'est la femelle, ce qui semble probable, ça doit être encore plus épuisant...
La frissonnante libellule / Mire les globes de ses yeux / Dans l'étang splendide où pullule / Tout un monde mystérieux. Victor HUGO
Avatar du membre
Bertrand P
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 27 août 2011, 12:04
Localisation : Thouaré sur Loire (44-Loire Atlantique)

Question sur les moeurs de Sympetrum striolatum.

Message par Bertrand P »

Je ne me souviens pas avoir vu un tel comportement.
Par contre les pontes en solo de madame S. striolatum ne sont pas rares (pontes ayant débuté en tandem précédemment).
Avatar du membre
Nervous breakdown
Animateur
Enregistré le : jeudi 4 juin 2015, 13:47
Localisation : Parthenay, Deux Sèvres 79

Question sur les moeurs de Sympetrum striolatum.

Message par Nervous breakdown »

En tout cas, il n'y a pas de description de c e comportement dans le Paul-A. Robert de 1958.

Pour le stacking, seuls quelques boîtiers ont un mode qui facilite les choses comme le Nikon D850 ou les Olympus tough TG5 et TG6, est ce que c'est l'un deux ? Sinon il n'y a que le rail micrométrique et un post-traitement assez fastidieux...

En tout cas félicitations pour ce très beau résultat :0024:
Laisse nous t'dire que tu t'prépares des nuits blanches... Des migraines... Des "nervous breakdown", comme on dit de nos jours.
Audiard Les tontons flingueurs
ShaunZsheep
Membre
Enregistré le : dimanche 3 juin 2018, 0:54
Localisation : Sorgues

Question sur les moeurs de Sympetrum striolatum.

Message par ShaunZsheep »

Merci, j'ai un Nikon D7500 avec un sigma 105mm macro et la délicatesse de mes doigts sur la molette de mise au point en guise de rail micrométrique.
L'essentiel du boulot est fait ensuite par le logiciel Zerene Stacker et quelques retouches pour virer les surbrillances inévitables.
En général j'ai un maximum de 15 clichés à main levée, mais là j'ai eu le temps de me caler et de tester à volonté, au final il y a 46 photos stackées pour la belle.
Avatar du membre
Nervous breakdown
Animateur
Enregistré le : jeudi 4 juin 2015, 13:47
Localisation : Parthenay, Deux Sèvres 79

Question sur les moeurs de Sympetrum striolatum.

Message par Nervous breakdown »

Merci, j'ai trouvé un post sur ce forum, certes un peu ancien, mais le principe n'a pas changé et ce logiciel est toujours une référence :)

Comme ça vous pourrez découvrir le principe du stacking, c'est à dire empiler jusqu'à des dizaines de photos d'un même sujet avec autant de réglages de mise au point différents pour qu'il soit net d'un bout à l'autre :

viewtopic.php?f=31&t=73594
Laisse nous t'dire que tu t'prépares des nuits blanches... Des migraines... Des "nervous breakdown", comme on dit de nos jours.
Audiard Les tontons flingueurs
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Odonates »