Accueil Galerie Plan du site
:: Accueil :: Hyménoptères
Travail forcé chez les pucerons !
mercredi 26 octobre 2005

L’exploitation du miellat des pucerons par les fourmis n’est pas chose nouvelle.
On sait par ailleurs que les fourmis répriment parfois le développement des formes ailées par l’action d’une substance sémiochimique volatile (une phéromone).
En sus, il semble bien que les pucerons soient au travail forcé et que leur "évasion" soit rendue difficile par les fourmis qui ralentissement leurs mouvement par une action chimique supplémentaire !

Thomas Olivier et al de l’Imperial College de Londres viennent en effet de le découvrir. Les fourmis Lasius niger appliquent une méthode de coercition très douce grâce à des glandes situées sur leurs pattes qui leur permettent de déposer sur le végétal hôte une substance chimique qui ralentit les pucerons Aphis fabae.
Une substance sémiochimique qui sert à ralentir les mouvements des pucerons qui sont ainsi freinés dans leurs mouvements !

Dernière mise à jour :
jeudi 2 mars 2017