Accueil Galerie Plan du site
:: Accueil :: Les Insectes
Physiologie des insectes - le système respiratoire
stigmates / trachées
dimanche 13 mai 2007

.
Article mis en ligne originellement par François Panchout sur une version antérieure du site du "monde des insectes".

.

- Le système respiratoire

- Les stigmates et les trachées

Le système respiratoire des insectes est très particulier. En effet, il n’existe ni poumons ni globules rouges pour transporter l’oxygène et le dioxyde de carbone. Le système respiratoire est formé de trachées qui s’ouvrent sur l’extérieur par des stigmates.
Les troncs trachéens qui débouchent sur les stigmates se ramifient souvent en trois trachées (dorsale, viscérale, ventrale) de plus en plus étroites qui apportent l’oxygène au niveau cellulaire.

Sytème respiratoire (d’après J-P. Grillot)

Panchout F. - (c) 1999/2000 - d’après J.-P. Grillot

La ventilation met en jeu les contraction des muscles de l’abdomen et du thorax. Chez le criquet Chistocerca sp, la ventilation trachéolaire se déroule de la manière suivante : L’insecte inspire pendant 1/4 de seconde par les stigmates thoraciques et abdominaux 1et 2. Les stigmates 3 à 8 sont fermés. Puis, il dilate son abdomen et ferme les stigmates qui ont permis l’inspiration. Il se déroule alors une phase de compression d’une seconde où la pression interne augmente par suite des contractions musculaires. Finalement, il y a une expiration passive pendant une seconde par les stigmates 3 à 8. Au repos, ce criquet consomme 40 ml d’air par g et par h au repos et 500 ml en vol. Chez les abeilles, la consommation en vol atteint 400 fois celle au repos.

Dernière mise à jour :
jeudi 2 mars 2017